Rallye des Princesses : sur la ligne de départ

Découvrez les impressions des participantes sur la ligne de départ de la 13e édition du Rallye des Princesses ce lundi 28 mai aux Invalides. Ambiance rétro et glamour.

Rallye des Princesses : sur la ligne de départ
© Anne-Charlotte Laugier/Journal des Femmes

Premières impressions de Viviane Zaniroli, la chef d'orchestre du Rallye des Princesses : "Les filles étaient très radieuses ce matin, mais un peu stressées par les derniers réglages, les photographes, les caméras les adieux avec leurs proches et une modification de dernière minute sur le road book... ". Les Princesses ont pris le départ dès 8h30 du matin sur l'esplanade des Invalides.
L'équipe estampillée 13 avec à son bord Elisa-Noémie Laurent et Béatrice Doyle –les grandes gagnantes de l'édition 2011– s'est particulièrement préparée cette année. "Nous avons participé à 3 rallyes depuis l'an dernier dont celui de Saint-Martin du Var que nous avons trouvé très difficile, confie Béatrice tout en jetant des coups d'oeil sur son road book. Le piège à éviter pour nous sur l'édition numéro 13 (notre chiffre fétiche !) du Rallye des Princesses est de ne pas tomber dans la facilité. D'ailleurs aujourd'hui il y a beaucoup de pièges car certaines distances sont très courtes entre les changements de direction".

ambiance 250
Ambiance chic et glamour sur la ligne de départ du Rallye des Princesses 2012 © Anne-Charlotte Laugier/Journal des Femmes

Julie Ferrez, la coach des stars, était là aussi, parmi la foule. "Je participe régulièrement au Rallye des Gazelles : j'adore le soleil, le sable, les dunes. Et je n'avais encore jamais assisté au départ du Rallye des Princesses. Aller de Paris à Monaco à 50km/h de moyenne, ça me fait un peu mal, mais je dois avouer que les voitures anciennes me plaisent beaucoup et que je serais curieuse de voir comment je gérerais un rallye de régularité". Julie Ferrez, qui donne des cours à un groupe de particuliers Porte d'Auteuil tous les dimanches de 10h à 11h30 s'imagine en short, tee-shirt et vernis à ongles dans une Morgan ou une Porsche, avec de la musique pop "pas trop speed pour garder la cadence entre Paris et Monaco".

Trois Italiennes déjà présentes la veille, étaient sur la grille de départ, côté piétons... "Nous rêverions de participer à ce genre de rallye, confie Sofia, 24 ans, avec son accent milanais. C'est tellement beau ! Ça donne envie !".
Pour cette première étape, nos princesses on déjeuné dans le Loiret, à La Devantière et seront à 18h30 à l'Hôtel Les Dryades, dans l'Indre. Au total, les équipages auront englouti 344 km en cette première journée et de la route encore relativement droite... L'épreuve se corsera petit à petit.

A lire aussi