Persil

Composant le fameux bouquet garni de nos flacons de fines herbes dans la cuisine, le persil (Petroselinum crispum), plat ou frisé pour les variétés les plus courantes, se cultive souvent avec patience. Parfumant nos plats, surtout aux beaux jours, ces herbes aromatiques touffues aux feuilles cisaillées et d'un vert éclatant ont l'avantage de s'épanouir autant en pot qu'au milieu d'un potager.

Persil
© will1803/123RF

Comment planter le persil en pot ?

La culture du persil en pot est tout à fait possible mais il faut veiller à choisir un contenant volumineux et à le remplir de terre. Si celle de votre jardin est de qualité, elle peut être utilisée.

  1. Commencez par déposer des billes d'argile.
  2. Ajoutez la terre et complétez avec un peu de terreau horticole.
  3. Semez vos graines dans l'ensemble du pot.
  4. Tamisez et tassez votre terreau en douceur.
  5. Arrosez à l'aide d'une poire.
  6. Placez votre à la lumière et au contact de la chaleur.

La germination du persil a lieu dès la première semaine. Une fois que vos plants ont poussé, arrosez de façon régulière. La culture du persil en pot demande aussi une terre fraîche. Vous pouvez donc laisser une toile de jute dessus jusqu'à la fin de la germination. Le persil concerné ici est le persil "commun", plat ou frisé,

Comment semer le persil en pleine terre ?

La culture du persil en pleine terre est plus lente mais non moins efficace. Il sera de bonne compagnie pour les végétaux suivants : radis, tomates et poireaux. Peu exigeante, la plante aromatique apprécie une zone partagée entre soleil et ombre, notamment durant l'été.

Avant de semer vos graines, laissez-les tremper 24 heures dans l'eau tiède afin de les faire germer plus vite, la levée du persil étant plus longue. Là aussi, il s'agit, en général, du persil frisé ou plat.

Semez en 4 étapes clés :

1. Privilégiez une terre fraîche, riche en humus.

2. Pensez à espacer les graines de 3 cm et les sillons de 25 à 30 cm environ. 

3. Déposez juste une fine couche de terreau sur les graines et tassez avec le dos d'un râteau.

4. Arrosez finement afin de stabiliser les graines de persil

Quand semer le persil ?

Le persil peut être semé en pleine terre entre mars et septembre, à raison de 2 semis par an :

  • si vous semez au printemps, vous aurez une récolte prête dès l'été et vous pourrez en profiter jusqu'à l'automne. Un même plant de persil peut durer au moins 2 ans : conservez-les après la récolte car les tiges florales qui pousseront renferment les futures graines à faire germer ;
  • si vous le semez plutôt à la fin de l'été, vous aurez une récolte au cours de l'hiver.

Quel arrosage pour le persil ?

La terre des plants de persil doit toujours, qu'ils soient en pot ou en pleine terre, rester humide et fraîche. Il faut donc bien arroser, notamment aux beaux jours. Privilégier un emplacement ombragé stimulera d'ailleurs la pousse du persil.

Dès que les plants ont au moins 5 feuilles, espacez-les de 10 cm en pleine terre et éclaircissez. Prévoyez 20 cm d'espace en jardinière.

Persil qui jaunit : que faire ?

Votre persil jaunit et vous pensez avoir trop arrosé ou, au contraire, pas assez. En général, c'est la mouche de la carotte qui est responsable de ce jaunissement. Cette petite mouche noire à tête orange pond plusieurs fois dans l'année et la larve fait jaunir les feuilles.

Pour contrer cette mouche sans gêne, voici des astuces aux actions répulsives :

  • mettez des poireaux, de la coriandre ou de l'aneth à proximité de votre persil ;
  • réalisez un paillage autour de vos plants à l'aide de feuilles de fougères, de romarin ou encore de lavande ;
  • lors de l'arrosage, mêlez un peu d'oignon, d'ail ou encore de tanaisie, 

Récolter du persil

Plante bisannuelle, le persil a un cycle de vie de 2 ans : la première année, elle donne vie à de belles feuilles vertes, la seconde, elle fleurit. Son développement est actif et vous pouvez en profiter toute l'année. Pour une récolte fructueuse, cueillez les tiges extérieures, depuis leurs pieds : le persil se renouvellera automatiquement, vous laissant la primeur de profiter de ses arômes aux gré de vos envies !

Astuce entretien du persil

Si le persil peut résister à des températures négatives (jusqu'à -12 °C), mieux vaut le préserver grâce à des voiles d'hivernage lors des gelées les plus rudes.