Sexe à distance : 6 conseils (réalistes) pour faire l'amour en virtuel

Confinement oblige, certains amants sont contraints de vivre à distance. La bonne nouvelle, c'est qu'un téléphone et une dose d'imagination peuvent suffit à réinventer ses moments intimes. Nos conseils (réalistes) pour faire du sexe virtuel en cette drôle de période.

Sexe à distance : 6 conseils (réalistes) pour faire l'amour en virtuel
© 123RF

On n'a jamais autant utilisé les réseaux sociaux et WhatsApp depuis que nous sommes consignés à la maison : échanger avec ses proches toute la journée, ça fait du bien. Pour la détox digitale, on repassera donc. En attendant, et parce que certains couples doivent composer avec la distance, les nouvelles technologies sont là aussi profitables. Que vous soyez déjà adepte du cybersexe ou que la situation vous y invite, découvrez nos idées pour profiter à deux

d'une petite partie de plaisir si le cœur et la tête vous en disent. Après tout, il y en a bien qui font des apéros Skype…

Sexting, préliminaires vocaux et jolis minois

Si on n'a jamais mis le pied dans le cybersexe et qu'on craint de se sentir maladroite, quelques échauffements en douceur peuvent nous plonger dans l'ambiance. On peut donc commencer par envoyer quelques textos qui font monter la température, oser la note vocale – nouveau moyen de communication très en vogue, ou encore partager des photos explicites ou pas (un simple selfie, ça peut aider au départ). Petit à petit, le ton des échanges peut migrer. C'est toujours mieux d'y aller progressivement que de débuter par un appel surprise en FaceTime nue et menottée.

Oui allô ? et autres formules de politesse

Faut-il se saluer, se demander comment ça va, et toi ton confinement et tes coquillettes et ton PQ, ou plutôt passer un coup de fil vidéo dédié au sexe ? ça, c'est à vous de voir : peut-être que vous avez besoin – comme dans la vraie vie – d'une petite conversation introductive, peut-être au contraire préférez-vous foncer droit dans le sujet. Toujours étant que si vous papotez, la transition plaisir peut nécessiter quelques signaux, histoire qu'on ait bien deux salles deux ambiances. Par exemple ? On tamise la lumière, ou on quitte la cuisine pour son lit.

Choisir son heure

Si vous vous ennuyez, cela ne veut pas dire que le sexe virtuel dès le petit-déjeuner est voué à fonctionner. En tout cas, les débutants remarqueront que jouer à ce petit jeu le soir, quand la nuit est tombée et que l'atmosphère se prête aux rapprochements, aux épanchements et aux grandes déclarations d'amour (et de désir), le cybersexe est plus simple à mettre en place. Il coule de source. N'hésitez pas à programmer un petit rendez-vous : ce soir après Koh Lanta… Savoir que c'est prévu, ça excite.

D'abord toute seule, ensuite à deux

En parlant de "prévoir", le cybersexe peut demander quelques préliminaires en solitaire. Entendez par-là que convoquer quelques pensées érotiques, fantasmes et autres souvenirs torrides, est excitant. Glisser une main dans sa culotte aussi. Ou bien regarder un film porno. C'est comme vous le souhaitez : la mise en condition est propre à chacun. Et une fois que les deux partenaires ressentent une envie irrépressible de se connecter l'un à l'autre (et s'ils ne ressentent pas le besoin de parler coquillettes avant), les habits tombent puisque l'excitation profite au lâcher-prise. On est d'emblée plus à l'aise.

Qu'est-ce qu'on fait ?

Le sexe à distance appelle à la masturbation réciproque. Après, à voir : vous pouvez filmer votre visage et votre sexe, ou l'un et l'autre. Vous pouvez aussi parler, prononcer des mots doux ou crus. En tout cas, laisser le son, c'est toujours mieux, comme quand on regarde un match de foot : entendre son partenaire gémir contribue au plaisir partagé. Autre point : il est possible de se donner des ordres – mets-toi comme ça, touche-toi comme ça – ou encore de "jouer" chacun son tour. Un coup spectateur, un coup acteur… Laissez votre imagination parler, exactement comme quand vous vous faites plaisir, seule ou à deux.

Et après le sexe ?

Si l'excitation propulse, si le sexe nous mène très haut, la chute est parfois un peu difficile : nous avons tous les deux pris notre pied mais nous ne sommes pas à côté pour savourer l'après. Pour combler l'absence, on peut se dire des mots d'amour, et si on est gêné de le faire face caméra, on la troque contre un bon vieux coup de fil. Et gentiment, on s'endort, la voix de notre partenaire qui nous berce entre les deux oreillers….