LE PROJET IMAGINE fondé par Frédérique Bedos : inspirer pour agir

Lancé par Frédérique Bedos, le Projet Imagine est une ONG d'Information et de Mobilisation qui produit des films inspirants et met en place des programmes d'accompagnement vers l'action pour susciter un vaste mouvement d'engagement citoyen !

LE PROJET IMAGINE fondé par Frédérique Bedos : inspirer pour agir
©  PJB/SIPA

Crée en 2010 par Frédérique Bedos,  journaliste depuis 20 ans pour divers médias (TV/radio à Paris, New-York et Londres), le Projet Imagine donne à voir des films et des documentaires qui mettent en lumière des individus ordinaires dont les actions extraordinaires participent à la transformation de la société : ce sont les Héros Imagine.
"Nous n'avons pas idée des conséquences de chaque acte d'amour. Ce sont comme les ondes concentriques créées quand on jette un caillou dans une mare. Cette ONG, c'est le puzzle de ma vie. J'ai mis mes compétences de journaliste, de réalisatrice, de femme de l'image au service des valeurs qui m'ont sauvée dans mon enfance. Cette idée de mettre en lumière les Héros Humbles du monde entier a surgi quand j'ai réalisé que mes parents étaient de véritables héros de l'ombre.
Jean Vanier, le fondateur de l'Arche qui vient de nous quitter, est un cas un peu particulier et c'est la raison pour laquelle je lui ai consacré un long métrage, "Jean Vanier, le Sacrement de la Tendresse". Sorti en janvier 2019 au cinéma, le film est encore visible dans quelques salles, et il sortira en DVD à la fin de l'année. C'est une figure d'une telle envergure et son œuvre est d'une telle ampleur que j'ai crée pour ce héros une nouvelle catégorie, celles des mahatmas, les grandes âmes comme pour le mahatma Gandhi. La vie de Jean Vanier a littéralement élevé le monde !"
souligne Frédérique Bedos membre du Conseil d'orientation du Psychodon pour lever le tabou sur les maladies psychiques et qui apporte son témoignage sur le sujet ce 12 juin lors d'une grande soirée caritative organisée à l'Olympia.

Jean Vanier avait conscience que ce serait un film testament car il avait 85 ans quand j'ai commencé le tournage. Jean adorait la démarche du Projet Imagine pour son caractère d'efficacité.
Je voulais que le grand public, au-delà de son oeuvre, à savoir l'Arche, découvre vraiment qui était Jean et la profondeur de sa pensée. Ce film lève le tabou sur le handicap mental et éclaire la fragilité de notre condition humaine. C'est cette fragilité qui nous permet de découvrir la véritable force, celle de la solidarité. C'est en cela que notre vulnérabilité est une grâce : elle seule peut nous permettre d'implanter une culture de la paix et de l'altérité
".

Un parcours d'apprentissage dans les écoles

"Notre slogan est : "de l'inspiration nait l'action". C'est cette mécanique qui éclaire nos deux pôles :  l'inspiration est le contenu audiovisuel qui redonne de l'espérance et donne l'envie d'agir. Une fois semée cette graine, nous passons à l'action : nous avons conceptualisé différents programmes pour aller à la rencontre des citoyens sur le terrain afin de les accompagner dans l'action. "
Le Projet Imagine a ainsi mis en place des programmes pour les villes, pour les entreprises, pour les prisons et pour les écoles afin de favoriser un grand mouvement d'action citoyen au service d'un monde plus juste, plus altruiste et plus durable.
"Le programme le plus mature est celui pour les écoles car nous allons commencer le déploiement après 3 ans de tests. Nous faisons en sorte que les élèves fassent un parcours d'apprentissage en suivant un atelier imagine une fois par semaine durant toute l'année. Cet atelier dure une heure trente généralement pendant les heures d'éducation civiques et morales."
Grâce à un kit pédagogique clé en main, les équipes du Projet Imagine forment les professeurs et immergent tout d'abord les élèves dans les valeurs de l'ONG autour de l'engagement grâce à une introspection et la découverte de leurs petits camarades.
Nourris par les portraits des héros, les enfants vont petit à petit découvrir les causes qui les attirent, qui résonnent en eux. Commence alors la deuxième phase, celle de la conduite de projets grâce à des modus operandi issus du secteur de l'humanitaire.
Les équipes du Projet Imagine mettent ensuite les enfants et leurs professeurs en lien avec les associations de la localité qui travaillent sur ces thématiques afin de leur permettre de toucher la réalité de terrain. 
"Nous sommes des facilitateurs, nous mettons toutes les conditions favorables à la dynamique de vivre ensemble. Peu à peu les enfants mettent en place leur propre projet solidaire et avant la fin de l'année ils ont goûté à la joie de l'engagement. L'année se termine par la célébration car au Projet Imagine c'est toujours la fête ! 
Aujourd'hui tous les établissements peuvent se porter candidats mais nous avons besoin de moyens, de dons car nous ne demandons aux écoles que 5 à10% de l'effort financier nécessaire. 
D'ici 2022 nous aimerions suivre 10 000 élèves dans 100 établissements scolaires en France
 , explique Frédérique Bedos.
Un projet ambitieux qui ne fait pas peur à cette indécrottable utopiste ! "Je suis réaliste car je sais ce dont l'être humain est capable, certes la société est dure et  les défis qui nous attendent sont incroyablement démesurés mais je sais aussi que tout peut basculer pour le meilleur. "

Pour aider le Projet Imagine : www.leprojetimagine.com 

LE PROJET IMAGINE fondé par Frédérique Bedos : inspirer pour agir
LE PROJET IMAGINE fondé par Frédérique Bedos : inspirer pour agir

Crée en 2010 par Frédérique Bedos ,  journaliste depuis 20 ans pour divers médias (TV/radio à Paris, New-York et Londres), le Projet Imagine donne à voir des films et des documentaires qui mettent en lumière des individus ordinaires dont les actions...