Chris Watts tue sa femme enceinte, ses deux filles... et cartonne sur Netflix

Père de famille infidèle, coupable du meurtre de son épouse enceinte et de ses enfants, en 2018, Chris Watts fascine les Etats-Unis. Netflix lui a consacré un documentaire édifiant... Dérangeant : les admiratrices se comptent à la pelle et ces fans malsaines lui envoient des lettres enflammées en prison où le criminel purge une peine à perpétuité...

Chris Watts tue sa femme enceinte, ses deux filles... et cartonne sur Netflix
© Shanann Watts/Netflix/2020

C'est l'histoire d'une famille modèle, sans histoire. Et pourtant. Dans un documentaire édifiant, diffusé depuis le 30 septembre sur Netflix, se dévoile la terrible affaire Chris Watts. Il est l'auteur d'un triple meurtre commis sur sa femme enceinte et ses deux petites filles de 3 et 4 ans, en 2018.

Chris Watts rencontre sa femme Shanann en 2010, par l'intermédiaire de l'une de ses amies. Le courant passe et les deux amants se marient en 2012 et emménagent dans le Colorado. Du fruit de leur amour naissent deux petites filles: Bella et Céleste.
La petite famille s'épanouit et le tandem semble complémentaire, tant Shanann est une mère aimante, joyeuse et proche de ses filles et Chris, plus calme et introverti. Si ce portrait a de quoi faire rêver, il se confronte à une autre réalité...
L'épouse ne s'entend pas avec ses beaux-parents, qui lui reprochent de ne pas être assez bien pour leur fils chéri. L'histoire tourne au vinaigre... Chris ne réagit pas, ou à peine, lorsque sa femme, émue, lui annonce au détour d'un Facebook live, qu'elle est enceinte de leur troisième enfant. Ils apprendront plus tard qu'il s'agit d'un petit garçon, dont la naissance est prévue pour le 31 janvier 2019.

Drame familial

Plus le temps passe et plus l'histoire parfaite de la famille Watts tourne au drame. Après plusieurs mois où la relation bat de l'aile, lorsque Shanann revient d'un voyage d'affaire, en août 2018, elle est déposée chez elle par Nickole Atkinson une amie et collègue de travail.

Le lendemain, la mère de famille ne se présente pas à son bureau. Ses collègues s'inquiètent et tentent de la contacter, en vain. Nickole parvient tout de même à joindre Chris qui la rassure en lui indiquant qu'elle est partie rendre visite à un ami avec ses deux filles. Chris ment. Sa voiture, où se trouvent à l'intérieur les deux sièges autos des filles, est garée sous ses yeux.

Nickole décide d'appeler la police.

Lorsque les forces de l'ordre parviennent à entrer dans le domicile familial, elles retrouvent le sac à main, les clés, le téléphone, les médicaments et la bague de mariage de Shanann Watts. 

Elle est absente, ses filles aussi

Les policiers regardent les images de la caméra de vidéo-surveillance, placée devant la maison. 

Ils découvrent Chris Watts charger son pick-up, en y faisant plusieurs aller-retour, mais la qualité de l'image ne permet pas de savoir ce qu'il transporte. La piste du crime commence à être envisagée lorsqu'un voisin indique avoir entendu le couple se disputer violemment...

Retrouvées mortes sur un site pétrolier

Après avoir déclaré à la télévision vouloir retrouver sa famille, Chris Watts est arrêté et interrogé par la police. Il prétend n'avoir rien à se reprocher, mais lorsque le père de famille passe un test au détecteur de mensonge, il le rate. Il devient le suspect numéro 1. 

Les forces de l'ordre parviennent à lui faire avouer les meurtres de sa femme et ses enfants. Il raconte qu'après s'être disputé avec sa défunte épouse, qui lui a annoncé vouloir le quitter, il a étranglé ses deux petites filles, avant de s'en prendre à elle. 

Pour cacher les corps, il choisit le site pétrolier d'Anadarko Petroleum, la société où il travaille. Les cadavres de ses filles sont retrouvés dans une cuve d'huile. Celui de sa femme est enterré dans une tombe peu profonde. 

Chris Watts écroué, les enquêteurs finiront par découvrir que le meurtrier entretenait une relation avec une femme depuis plusieurs mois. 

D'après les messages retrouvés dans le téléphone de l'assassin, celle-ci ne veut pas être avec un homme marié et père de famille. C'est pour ces raisons qu'il aurait décidé de tuer sa femme et ses filles.

Au mois d'août 2018, Chris Watts est inculpé de cinq chefs d'accusation de meurtre au premier degré et trois chefs d'accusation pour falsification d'un corps humain décédé. 

Quelques mois plus tard, il plaide coupable et fait l'objet de trois condamnations à perpétuité, sans possibilité de libération conditionnelle

L'intégralité de ce drame est à retrouver sur Netflix dans L'affaire Watts : Chronique d'une tuerie familiale.