Iga Swiatek, 19 ans, a remporté Roland-Garros : qui est-elle ?

La Polonaise Iga Swiatek, jeune championne classée au 54e rang mondial, vient de remporter sa première finale de Grand Chelem à Roland-Garros. Tout juste diplômée, la jeune femme s'est forgée un mental d'acier en prenant exemple sur son idole, Rafael Nadal.

Iga Swiatek, 19 ans, a remporté Roland-Garros : qui est-elle ?
© Christophe Ena/AP/SIPA

Elle est actuellement sur un nuage. Iga Swiatek, 19 ans, vient de remporter sa première finale en Grand Chelem sur la terre battue du mythique court Philippe-Chatrier, à Roland-Garros en battant l'Américaine Sofia Kenin, de deux ans son ainée.
Fille de Tomasz Swiatek, un ancien rameur qui a participé aux Jeux olympiques de Séoul en 1998, née le 31 mai 2001 à Varsovie, la jeune championne a fait un sans faute tout au long du tournoi. Classée 54e au classement mondial, la Polonaise revient de loin après avoir été éliminée en 2019 par la Roumaine Simona Halep, pourtant favorite de l'édition 2020.

Championne et diplômée

Comme la plupart des jeunes de son âge, Ida Swiatek a dû partager son année entre ses études et les entraînements. "Le tennis n'était pas la partie principale de sa vie, c'était difficile", relate son entraîneur de 27 ans Piotr Sierzputowski à Ouest France.

"Imaginez : je devais faire des entraînements à 7 heures du matin, parce qu'elle devait aller à l'école après. Et elle, elle arrivait fatiguée, parce qu'elle avait dû étudier la nuit." 

Des efforts qui ont payé puisque l'étudiante vient tout juste d'être diplômée de son lycée. Et si le tennis est bien évidemment sa plus grande passion, Ida Swiatek s'adonne plusieurs loisirs pour décompresser de ses études et de ses entraînements. Parmi eux, la navigation ou la construction de maquettes qu'elle montre fièrement sur ses réseaux sociaux.

Un mental d'acier

Si de prime abord Iga Swiatek ne semble pas se départir de son large sourire, la jeune femme a un caractère fort et affirmé, un mental solide qu'elle s'est forgé en prenant exemple sur son modèle, dont le nom ne surprendra personne: Rafael Nadal.

"C'est le seul joueur que je regardais à la télévision quand j'étais petite. C'est mon joueur préféré", confie-t-elle à RMC Sport. 

Contre la pression qui l'accompagne au fur et à mesure de ses matchs, la jeune femme est suivie par une psychologue depuis trois ans pour l'aider à gérer ses émotions. 

"C'est vrai que j'ai Daria (Daria Abramowicz) dans mon équipe depuis trois ans, explique Iga Swiatek. Je crois que le mental, c'est sûrement l'une des choses qui comptent le plus dans le tennis, parce que tout le monde peut sortir un très haut niveau de tennis. Mais celles qui sont costaudes mentalement, peuvent mieux gérer la pression, et ce sont les meilleures joueuses. J'ai toujours voulu évoluer dans ce sens. Daria est la meilleure pour moi, parce qu'elle me comprend de A à Z. "

Et lorsqu'elle arrive sur le court, Iga Swiatek est souvent aperçue avec un casque de musique sur les oreilles. À l'intérieur, résonne généralement du Rock, du Hard, du Heavy Metal avec des groupes comme Pearl Jam, Red Hot Chilli Peppers, Pink Floyd, AC/DC ou encore les Gun's and Roses qu'elle affectionne tout particulièrement. 

Une sélection musicale qui pourrait en surprendre plus d'un, surtout pour une jeune femme de 19 ans, mais ses playlists ont également l'avantage de l'aider à se motiver avant de se lancer dans un match.