Rachida Dati, candidate Les Républicains à Paris : 10 anecdotes sur sa vie

Rachida Dati n'a jamais manqué d'énergie. Ministre de la Justice puis député européenne, cette proche de Nicolas Sarkozy est actuellement maire du 7e arrondissement de Paris... et en bonne posture dans la course aux Municipales de la capitale. Voici 20 secrets...

Rachida Dati, candidate Les Républicains à Paris : 10 anecdotes sur sa vie
© Francois Mori/AP/SIPA

Fille d'un maçon marocain et d'une algérienne, Rachida Dati, ex-garde des Sceaux, icône de la Sarkozie, a conquis les beaux quartiers de Paris. Elle talonne sa meilleure ennemie Anne Hidalgo, avec 23% des intentions de vote. Malgré sa personnalité ardente, cette mère de famille de 54 ans reste assez discrète sur sa vie personnelle. Découvrez les secrets de la candidate du parti Les Républicains : 

  • Rachida Dati a 11 frères et sœurs, et 69 neveux et nièces
  • L'ancienne ministre de la Justice a récemment adopté un chien, un carlin prénommé... Paname.
  • A 16 ans, la jeune Rachida Dati a fait le ménage dans la clinique Sainte-Marie de Chalon-sur-Saône, où elle pouvait gagner jusqu'à 4 000 francs par moi, selon Le Figaro. Elle y est restée cinq ans comme agent de ménage, puis aide-soignante.
  • L'ex-ministre très sportive s'était mise à la boxe au début de la campagne municipale, un sport de combat qu'elle a décidé de laisser tomber au profit des machines de musculation. Elle se rend ainsi à la salle de sport, tous les jours à 6h du matin.
  • Pour pallier son absentéisme, la maire du VIIe arrondissement aurait pointé simultanément au Conseil de la Mairie et au parlement européen de Strasbourg à treize reprises.
  • Lorsqu'elle avait 14 ans, cette native de Saint-Rémy, en Saône-et-Loire, a remporté un prix de "meilleure vendeuse" de cosmétiques à domicile, selon l'émission Un Jour, un destin.
  • Rachida Dati a donné le prénom de sa mère, Zohra, à sa fille née en 2009. 
  • Lors d'une interview à Paris Match, elle a révélé n'avoir raté aucune réunion familial depuis le début de sa carrière.
  • Simone Veil a consolé l'ancienne magistrate lorsqu'elle perdu sa mère Fatima-Zohra en 2001. L'idole féministe rescapée d'Auschwitz a conseillé à Rachida Dati de devenir magistrate et lui a même offert sa robe.
  • L'ancienne députée européenne est ultra féminine. Souvent vêtue de Dior, Rachida Dati n'a jamais quitté ses escarpins à talons et ses tailleurs élégants. Elle ajoute toujours une touche de rouge sur ses lèvres et de jolies créoles.
  • La famille de Rachida Dati se régale régulièrement de crêpes, le dessert préféré de son père M'Barek Dati.
  • Dévoilé dans l'émission Un Jour, un destin, Rachida Dati aurait accepté de se marier à 26 ans pour faire plaisir à sa famille. Mais elle aurait fait annuler le mariage dès le lendemain.
  • La mère de Zohra a confié à Paris Match que son fond d'écran de portable est une vue de Paris sur les Invalides, depuis le pont Alexandre III.
  • Elle a fait du porte-à-porte dès ses 14 ans et travaillait au noir dans la chaîne Intermarché.
  • En début de carrière, Rachida Dati a poursuivi Jean-Luc Lagardère dans les toilettes pour obtenir un travail chez Matra, a-t-elle expliqué au Monde.
  • L'entourage de Nicolas Sarkozy a actionné les services de renseignement pour découvrir qui était le père de Zohra, la fille de Rachida Dati.
  • Elle affirme avoir mis "un coup de poing dans la gueule" de Brice Hortefeux en 2016 lors d'une interview avec Le Monde.
  • Bien que musulmane, Rachida Dati va à la messe, le résultat de sa scolarité catholique.
  • En 2015, la Cour des comptes lui a reproché d'avoir dépensé près de 9 000 euros pour des dîners, des "vêtements de luxe" ou des fleurs du temps où elle était Place Vendôme. Pour se défendre, Rachida Dati a déclaré qu'elle avait offert un foulard Hermès  à la ministre anglaise de la Justice et une cravate à un ministre américain.
  • La maire du 7e arrondissement de Paris a traité Élise Lucet de "pauvre fille" lors d'un tournage de l'émission Cash Investigations.
  • Le rituel familial de Rachida Dati est de passer plusieurs heures à discuter avec ses sept sœurs, puis de faire une longue balade dans la campagne.