Acteur Vs Actrices : pourquoi les récompenses ciné sont-elles genrées ?

Aux César, aux Oscars comme dans d'autres cérémonies de remises de prix, les comédiens et comédiennes sont classés par genre. On trouve d'un côté le titre de Meilleur Acteur et de l'autre, celui de Meilleure Actrice. Dans les autres catégories, les deux sexes concourent pour un même titre. Pourquoi une interprétation masculine devrait être jugée différemment d'une performance féminine ?

Acteur Vs Actrices : pourquoi les récompenses ciné sont-elles genrées ?
© Lexie Moreland/WWD/REX/Shutterstock/SIPA

Acteurs et actrices : même combat ? Pas tout à fait... Hormis celles qui concernent les acteurs/actrices, les récompenses dans le milieu du 7e art sont non genrées, c'est à dire qu'elles ne tiennent pas compte du sexe masculin ou féminin. Les deux sexes sont, de fait, en compétition dans la même catégorie pour des titres comme meilleur réalisateur ou meilleur costumier... C'est uniquement pour les comédiens que les deux catégories sont intentionnellement bien distinctes et ce, depuis le début de l'existence des récompenses cinématographiques. Ce choix de remise de prix suggère qu'il y a une manière différente de juger l'interprétation d'un homme et celle d'une femme. 

Etre une bonne actrice, pas la même chose qu'être un bon acteur ? 

Le réalisateur québécois Patrick Senécal explique à Radio Canada qu'"un rôle de gars ou de fille, ce sont des propositions physiques différentes".  Cette affirmation met à jour une réalité indéniable : on n'attend pas la même chose de la part d'une actrice que de la part d'un acteur. En fait, le cinéma c'est comme dans la vraie vie... Une femme doit être une femme et un homme doit être un homme avec toutes les caractéristiques que les diktats sociaux imposent. La comédienne Typhaine D a donné son avis sur la question en 2017 au Huffington Post : "Les actrices ont cette particularité d'être utilisées, ou en tout cas de pouvoir l'être, par des réalisateurs et producteurs qui vont pouvoir faire ce qu'ils veulent : véhiculer du fantasme voire de la propagande misogyne". La Rédaction a d'ailleurs rencontré Jordana Spiro qui témoigne de cette différence qui existe entre les acteurs et les actrices. Elle a expliqué au Journal des Femmes que les rôles féminins restaient relativement limités et qu'elle ressentait une grande frustration dans son métier. On donne donc en général des rôles différents aux femmes et aux hommes ce qui, par extension, empêcherait de juger les deux sexes dans une même catégorie. A l'image du sexisme ambiant, la beauté du jeu d'un comédien ou d'une comédienne est donc différente. 

Les récompenses sans distinction de genre : une fausse bonne idée ? 

Le 7 mai 2017, l'actrice britannique Emma Watson a été sacrée  "meilleur(e) acteur/trice" pour sa prestation dans le film La Belle et la Bête, lors des MTV Awards. La star a salué la décision de créer ce prix non-genré mais le choix ne semble pas totalement judicieux à l'heure où les femmes sont en sous représentation dans les Industries Culturelles. Même si ces initiatives donnent un élan progressiste aux traditionnelles récompenses du monde cinématographique, la chercheuse Gwénaëlle Le Gras s'inquiète face à ce phénomène : "Ce prix invisibilise les problèmes d'inégalité qui sont patents au cinéma. On sait bien que sans catégorie genrée, les dés sont pipés. Les rôles masculins sont toujours plus centraux dans les films là où bon nombre de rôles féminins restent des faire-valoir." a t-elle déclaré dans Le Monde. D’ailleurs, dans les catégories où femmes et hommes sont mélangés, on remarque que les hommes remportent des titres beaucoup plus souvent que les femmes. Par exemple, la dernière femme a avoir gagné le César du "meilleur réalisateur" était Tonie Marshall il y a 19 ans... 
Ce désir absolu d'égalitarisme pourrait handicaper encore plus les femmes et accentuer la domination masculine. Mais la question du genre et de l'égalité hommes-femme se doit d'exister au cinéma. L'idée d'un prix sans genre montre également que l'on ne pense plus forcément de manière binaire. Par exemple, Kelly Mantle, qui ne s'identifie à aucun genre, a eu le choix en 2016 de se présenter dans la catégorie du meilleur second rôle masculin ou féminin pour les Oscars. Mais ce type de récompense ne semble pas être une solution optimale pour les actrices tant que l'égalité dans notre société ne sera pas établie et stable. Un long chemin reste à parcourir... 

Acteur Vs Actrices : pourquoi les récompenses ciné sont-elles genrées ?
Acteur Vs Actrices : pourquoi les récompenses ciné sont-elles genrées ?

Acteurs et actrices : même combat ? Pas tout à fait...  Hormis celles qui concernent les acteurs/actrices, les récompenses  dans le milieu du 7e art sont non genrées, c'est à dire qu'elles ne tiennent pas compte du sexe masculin ou féminin....