Journée Mondiale sans portable : vague de nomophobie le 6 février

Le 6 février aura lieu la Journée Mondiale sans portable. A l'occasion, une récente étude a pu montrer que les Européens avaient du mal à se passer de leur téléphone même à l'autre bout de la planète... Pourquoi avons-nous tant de mal à décrocher même pendant les vacances ?

Journée Mondiale sans portable : vague de nomophobie le 6 février
©  Maksym Yemelyanov

Le smartphone a remplacé largement les guides, les appareils photos et les cartes postales. En vacances, beaucoup ne peuvent pas s'en passer. Le 6 février aura lieu la Journée Mondiale sans portable, mais les Européens en vacances auront du mal à relever le défi...

D'après une étude menée par Onepoll pour le site lastminute.com43% des Européens sondés sont incapables de partir en vacances sans portable. Les plus nomophobes (phobiques d'être séparé de leur téléphone mobiles) seraient les Français : plus de la moitié des personnes interrogées ne peuvent pas décrocher des smartphones. 46% des Italiens et 40% des Espagnols sont également incapables de profiter des vacances sans ce cher et tendre téléphone... 

Ils passent leur temps sur le téléphone à la plage... 

  • 18 % des Français
  • 15,8 % des  Espagnols 
  • 11,5 % des Allemands
  • 11,4 % des Italiens 
  • 5 % des Britanniques 

C'est surtout la connexion internet qui est la source de toute cette frénésie autour des téléphones. Loin de chez eux, les Européens n'ont qu'une peur : ne pas avoir de réseau. Ils sont 16 % à frémir à l'évocation de cette idée... 

Des vacances sans connexion ? Impossible pour... 

  • 12 % des Espagnols 
  • 11% des Allemands 
  • 10 % des Italiens 
  • 9 % des Français 
  • 6 % des Britanniques 

Mais que font-ils ces Européens les yeux rivés sur leur téléphone alors qu'ils sont en train de faire des visites à l'autre bout du monde ? Pour la majorité d'entre eux, ils cherchent simplement à s'orienter à l'aide de leur fidèle allié : le GPS. 51 % des Européens utilisent aussi le téléphone pour prendre des photos... Ils voient en lui un partenaire de voyage idéal et ergonomique...