Les Français méprisent le petit-déjeuner

Les tartines, le sacro-saint croissant ou l'odeur du café chaud, ces petits bonheurs du matin sont boudés par les Français au profits de quelques minutes de sommeil. C'est l'une des conclusions d'une étude menée par le CREDOC.

C'est l'heure du petit-déjeuner. Toute la famille est souriante et réunie autour de la table avant d'entamer une belle journée à l'école ou au travail. Le soleil brille. Ça, c'est ce que vous voyez tous les matins dans la publicité pour une célèbre pâte à tartiner.
En réalité, vous sautez du lit, vous prenez votre douche en 3 minutes, vous vous habillez en 5 et vous filez au boulot. C'est une étude du CREDOC  (centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie) qui le dit.
Ainsi, 15 % des adultes et 1/3 des adolescents sauteraient systématiquement le petit-déjeuner. Chez les enfants de 3 à 12 ans, les amateurs de viennoiseries sont passés de 91 % en 2003 à 87% en 2010.
Lié à une "individualisation des comportements familiaux", ce repas est de moins en moins privilégié et souvent pris seul. En 2003, 51 % des ados prenaient leur "café-croissant", "thé-céréale", "gâteau-soda" seuls contre 60% aujourd'hui comme 59% des adultes. Mais attention, pour certains, le petit-déj, c'est du sérieux !
Aujourd'hui, l'apport énergétique moyen du premier repas de la journée a atteint 20% des apports totaux contre 16 % en 2003. A quand la blanquette à 8h30 du matin ?

les franã§ais boudent le petit dã©jeuner
Le petit-déjeuner, un repas négligé © monticellllo - Fotolia.com

Les Français méprisent le petit-déjeuner
Les Français méprisent le petit-déjeuner

C'est l'heure du petit-déjeuner. Toute la famille est souriante et réunie autour de la table avant d'entamer une belle journée à l'école ou au travail. Le soleil brille. Ça, c'est ce que vous voyez tous les matins dans la publicité...