Maladie, Complexes, Tatouages... Valérie Damidot se confesse et assume

Confrontée à des ennuis de santé, Valérie Damidot a longtemps traîné une haine de son physique queen size. Mais les années de frustration sont désormais derrière elle. A 55 ans, la plantureuse animatrice maîtrise son poids. Mieux, elle a décidé de s'aimer !

Maladie, Complexes, Tatouages... Valérie Damidot se confesse et assume
© JP PARIENTE/SIPA

Volubile et spontanée, Valérie Damidot est entrée dans le coeur des Français qui apprécient sa générosité et son éternel optimisme. Pour autant, derrière cette image de forte tête qui assume ses rondeurs se cache une femme fragile qui préférait se cacher que se dévoiler il y a encore quelques années. "Pendant très longtemps, je ne voulais pas mettre mes bras nus, car je les trouvais trop dodus (...) Même en été, je ne sortais jamais sans mon kimono", explique Valérie Damidot dans Public.
Toute mince quand elle était plus jeune, l'animatrice de 1m57 a, en effet, connu des problèmes de thyroïde qui ont modifié sa silhouette. "J'ai commencé à gonfler et dégonfler sans vraiment pouvoir contrôler quoi que ce soit. C'était compliqué à vivre. Les endocrinologues que je consultais me confirmaient que les régimes allaient être difficiles", explique-t-elle au magazine.

C'est sa participation à l'émission Danse Avec Les Stars en 2016 qui va faire office de déclic. "Depuis, je commence à faire la paix avec mon corps et à mieux l'accepter. Et voilà quelques mois, j'ai commencé un programme de rééquilibrage alimentaire WW (Weight Watchers, ndlr) qui me conforte sur cette lancée", ajoute Valérie Damidot qui a aussi décidé de se remettre au sport.

Au programme : vélo dans Paris, yoga et aquabike qui lui ont permis de fondre en douceur.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par val damidot (@valoulagitane) le

Reboostée et enfin bien dans son corps, la reine de la déco (qui auparavant faisait de la location de motoneige à la montagne, puis de jet-ski en Corse, avant d'ouvrir un bar à salades sur les Champs-Elysée et de devenir journaliste) a même trouvé la parade pour dévoiler ses bras: les tatouages !

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#monsoleil @roxanedamidot

Une publication partagée par val damidot (@valoulagitane) le

"Depuis que je les ai tatoués (ses bras, ndlr) je les accepte beaucoup mieux. Cela m'a réellement appris à les aimer et, par là même, à prendre confiance en moi", explique Valérie Damidot qui, sur un cliché de vacances avec sa fille Roxane (27 ans), se montre enfin telle qu'elle est !