Lisa Azuelos raconte comment elle a "affronté le départ" de sa mère Marie Laforêt

Voilà plus de six mois que Marie Laforêt a quitté ce monde. Sa fille Lisa Azuelos raconte dans "Gala" comment elle s'est préparée à la mort de sa mère et parle de son enfance à ses côtés.

Lisa Azuelos raconte comment elle a "affronté le départ" de sa mère Marie Laforêt
© MATTON YANN/SIPA

Se préparer à la perte d'un être cher est difficile, mais il est possible de se fabriquer des armes pour surmonter l'épreuve. C'est ce qu'a fait Lisa Azuelos, réalisatrice émérite et fille de Marie Laforêt, dont la mort est survenue en novembre 2019. Deux mois avant le décès de sa mère, la cinéaste s'est lancée dans une retraite de méditation Vipassana qui a duré neuf jours.
Pendant plus d'une semaine, Lisa Azuelos s'est consacrée à la respiration, l'introspection, et n'a pas prononcé un mot afin de "retrouver ses racines" et anticiper le décès de sa mère, qui était déjà malade à l'époque. "Je m'étais déjà beaucoup intéressée au développement personnel, à la méditation. Ca a changé ma vie, j'ai pu affronter et le départ de ma mère, et le confinement", a confié la fille de Marie Laforêt et de Judas Azuelos à Gala

Lisa Azuelos a "toujours tout pardonné" à Marie Laforêt

Lisa Azuelos a grandi élevée par une mère relativement absente et qui a souvent privilégié sa carrière artistique, mais elle n'éprouve aucune once de rancœur. "Je n'ai jamais avoir souffert de manque affectif. Je lui ai toujours tout pardonné", a-t-elle expliqué à Gala.

 Et la mère de Carmen, 28 ans, Ilan, 23 ans, et Thaïs, 21 ans, d'ajouter : "Pour toutes les femmes, choisir c'est renoncer. Ma mère a choisi une carrière, puis une vie de femme, ce n'était pas dirigé contre moi. De toute façon, plus on vieillit, moins on prend les choses personnellement, et c'est tant mieux".

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Merci a tous mes amis et aux anonymes qui m ont tant soutenus dans cette épreuve. #marielaforet #maman

Une publication partagée par Lisa Azuelos (@lisazuelos) le

"Maman n'était pas une mère indigne"

Sa demi-sœur Debora, née de la romance entre Marie Laforêt et Alain Kahn-Schreiber, avait également insisté sur le rôle que sa mère a joué dans sa vie, dans les colonnes de ELLE, peu après sa mort

La jeune femme avait tenu à faire taire les rumeurs : "Maman n'était pas une mère indigne, contrairement à ce qu'on a pu lire ici ou là. Je pense plutôt qu'à cause de son passé cabossé, elle nous a élevés avec cette idée fixe de tout faire pour qu'on n'ait pas besoin d'elle. De nous armer pour qu'on soit capables de se débrouiller tout seuls".