Sarah Poniatowski (ex-Lavoine) : ses dimanches en famille avec ses enfants

Sarah Poniatowski vit au quotidien avec ses deux garçons Roman et Milo, qu'elle a eus avec Marc Lavoine. Dans le JDD, l'ex-femme du chanteur s'est confiée sur ses rituels de week-end en famille, entre grasses mat', "fondue savoyarde" et promenade dans Paris.

Sarah Poniatowski (ex-Lavoine) : ses dimanches en famille avec ses enfants
© Sarah Poniatowski en 2019 Marechal Aurore/ABACA

Avec Marc Lavoine, Sarah Poniatowski a vécu pendant vingt-trois ans une belle histoire d'amour qui a pris fin en 2018. Ensemble, le chanteur et son ex-épouse ont eu trois enfants: Yasmine, 23 ans, Roman, 14 ans et Milo, 11 ans. Interviewée par le Journal du Dimanche dans la rubrique Loisirs, la décoratrice d'intérieur a fait quelques confidences croustillantes ! Le week-end, la mère de famille très active n'attend pas très longtemps avant de réveiller toute la maisonnée, y compris ses deux ados, qui ont parfois bien du mal à sortir de leurs lits... 

Sarah Poniatowski : ses rituels du dimanche

"Je les bouge vers 11 heures pour déjeuner ensemble avec la tribu. L'idée ensuite c'est de remuer les enfants", a-t-elle assuré au JDD, en évoquant ses amis de longue date toujours partants pour une grande tablée. Pour se faire, la créatrice prépare "la fondue savoyarde", un plat traditionnel qu'elle affectionne tout particulièrement puisqu'elle tient la recette de sa grand-mère, décédée deux ans plus tôt.

Sarah Poniatowski est "effrayée par les écrans"

Et le dimanche, pas question pour la jolie blonde de 48 ans de rester enfermée! Au programme, une grande balade dans Paris ponctuée par un peu de sport ou une sortie culturelle :"J'aime bien qu'il y ait au moins une activité. Une partie de foot dans les jardins du Palais-Royal, un bon ciné ou, pour éduquer l'œil, une belle expo".

L'ex-compagne du chanteur évite surtout que ses deux garçons ne restent scotchés devant les jeux vidéos toute la journée, elle qui se dit "effrayée par les écrans". "J'ai grandi devant la télévision, mais elle nous réunissait. Eux sont sur leurs jeux, chacun dans son monde. C'est un peu une bagarre pour les en sortir", a conclu Sarah Poniatowski.