Enora Malagré a avorté deux fois et répond à ses détracteurs

Enora Malagré a raconté avoir eu recours à l'IVG à deux reprises... avant de recevoir une avalanche d'ignobles critiques sur les réseaux sociaux. Elle raconte pourquoi elle défend ce droit et milite pour...

Enora Malagré a avorté deux fois et répond à ses détracteurs
© Enora Malagré en septembre 2021 JP PARIENTE/SIPA

A l'occasion de la journée mondiale pour le droit à l'avortement ce 28 septembre, Enora Malagré s'est engagée auprès du Planning Familial. L'ex-chroniqueuse de TPMP, touchée par l'endométriose, a brisé le silence par rapport à sa propre expérience sur l'IVG...
Elle a confié avoir eu recours deux fois à l'interruption volontaire de grossesse au cours de sa vie. La première fois est survenue lorsqu'elle n'avait que 20 ans: "Je suis tombée enceinte de mon amoureux de l'époque. Il avait mon âge, je le connaissais à peine. Nous n'étions pas prêts, je n'en avais pas envie. Et je n'ai pas à être jugée pour cela. Ça s'est bien passé. J'ai eu mal mais n'ai pas souffert de complications". Puis plusieurs années plus tard, Enora Malagré est de nouveau tombée enceinte mais ne voulait pas avoir d'enfant avec son ex-compagnon. "L'homme avec qui je partageais ma vie faisait un métier instable. Il n'était pas souvent là et je sentais que ce n'était pas le père que j'aurais voulu pour mon enfant. L'avenir m'a donné raison", a-t-elle expliqué.

Enora Malagré, violemment attaquée 

A la suite de ses poignantes déclarations, la jolie blonde de 41 ans n'a pas été épargnée par les commentaires méchants de certains internautes, qui n'ont pas hésité à utiliser sa maladie pour l'enfoncer plus bas que terre.
En story Instagram, Enora Malagré a donc souhaité répondre "aux flots d'insultes" d'une "rare violence" qu'elle a reçus. "Je reçois depuis ce matin des messages complètement fous où on me dit que c'est bien fait pour moi si je ne peux plus avoir d'enfant, que mes avortements avaient provoqué mon endométriose... Bref, des inepties. L'avortement et l'endométriose, ça n'a rien à voir", a-t-elle déclaré.

Enora Malagré est "experte de sa propre vie"

Puis dans un post Instagram, Enora Malagré a de nouveau affirmé ses positions en faveur de l'avortement. "Je re-déclare que j 'ai avorté deux fois. Que c'était une solution à un moment de ma vie mais pas un échec. Que ça n'a rien à voir avec mon endométriose et que malgré ma maladie je ne regrette rien !", a-t-elle écrit.
Très engagée pour les droits des femmes, l'animatrice a ensuite poursuivi: "Je marche la tête haute , je suis libre de disposer de mon corps. Je suis experte de ma propre vie. Le droit à l 'avortement est un droit fondamental et humain et je milite férocement pour l'allongement des délais!".