Nabilla et Thomas, mariés et cambriolés : cadeaux volés et butin

Chargement de votre vidéo
"Nabilla et Thomas, mariés et cambriolés : cadeaux volés et butin"

Stupeur au château de Chantilly où ils célébraient leur mariage. Nabilla et Thomas Vergara ont été victimes d'un cambriolage. Le montant des objets (de valeurs) dérobés est astronomique.

Ils avaient choisi de se dire oui une deuxième fois, cette fois devant tous leurs proches contrairement au mariage en petit comité à Londres il y a deux ans. Nabilla et Thomas Vergara se trouvaient au château de Chantilly dans l'Oise pour célébrer leur amour quand il se sont rendus compte qu'ils avaient été victimes d'un cambriolage

Les cadeaux de mariage ont disparu

Selon les informations du site de Jean-Marc Morandini, Nabilla Benattia et Thomas Vergara ont en effet été cambriolés dans la nuit du 7 juillet, dans leur hôtel de Chantilly, alors qu'ils étaient en train de faire la fête.
Vers 3 heures du matin, tous les cadeaux de mariage des amoureux auraient été montés dans la chambre des jeunes mariés par Marie-Luce, la maman de l'influenceuse. 

Nabilla et Thomas : leurs noces plombées

Ce n'est que vers 4h30 du matin que ces derniers sont rentrés après une fête qui aura duré une partie de la nuit. C'est là qu'ils se sont rendus compte que la chambre avait été entièrement vidée.
Des individus se seraient en effet emparés de tous les cadeaux de mariage, mais également d'effets personnels de Nabilla tels que des bijoux ou des sacs. Des montres de Thomas auraient également été dérobées selon le site, des infos confirmées par BFMTV.

La police sur la piste des cambrioleurs

Déjà victimes d'une frayeur il y a quelques semaines avec l'hospitalisation de leur fils Milann, qui dormait d'ailleurs dans la chambre adjacente, Nabilla et Thomas Vergara traversent à nouveau un moment compliqué. 
Le 7 juillet au petit matin, la police est venue sur les lieux pour tenter de découvrir un maximum d'indices et recueillir différents témoignages. Selon une source proche du dossier, le préjudice est évalué à au moins 100.000 euros.