Mariage covid : la fin du pass vaccinal au printemps ?

Depuis ce 24 janvier, les mariés et leurs invités doivent présenter le pass vaccinal si la fête se déroule dans un lieu accessible au public. Mais il pourrait être supprimé fin mars ou début avril a indiqué Gabriel Attal, le porte parole du gouvernement.

Mariage covid : la fin du pass vaccinal au printemps ?
© Slena-123RF

[Mise à jour du 9 février 2022]. Obligatoire depuis le 24 janvier, le pass vaccinal doit être présenté par les mariés et leurs invités, mais il pourrait disparaître au printemps selon Gabriel Attal.  "Il y a un début d'amélioration à l'hôpital et il y a des projections, des modélisations qui peuvent nous laisser espérer qu'à horizon fin mars début avril, la situation soit suffisamment détendue à l'hôpital pour que nous puissions lever le pass vaccinal" et pourquoi pas avancer sur le port du masque", a confié le porte parole du gouvernement à l'issue du conseil des ministres ce 9 février. Un avis partagé par Alain Fischer, le président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, qui, le même jour, lors d'une audition au Sénat, a estimé qu'une levée du pass vaccinal était envisageable "d'ici la fin mars"  ou "début "avril" si certaines conditions étaient remplies.

Pass vaccinal dans les lieux publics

"Le pass vaccinal aura une fin, et vue la dynamique épidémique actuelle, il est probable que cette fin soit bien avant le mois de juillet. Sauf s'il y a une mauvaise nouvelle", avait déjà confié Olivier Véran sur BFMTV ce 2 février. Le ministre de la Santé avait aussi indiqué que certaines restrictions seraient allégées "au printemps", notamment le port du masque en intérieur. Actuellement les mariés et leurs invités doivent présenter le pass vaccinal et justifier d'un schéma de vaccination complet, d'un certificat de rétablissement au Covid-19 ou d'un certificat de contre-indication à la vaccination si le mariage est célébré dans un lieu accessible au public comme une salle des fêtes ou un restaurant. En revanche, comme c'était le cas pour le pass sanitaire, il ne s'applique pas aux cérémonies civiles et religieuses. Rappelons que le 9 novembre 2021, les membres du Conseil Constitutionnel avaient validé la prolongation du pass sanitaire jusqu'au 31 juillet 2022

Faut-il un pass vaccinal pour les mariages ?

Les mariages sont concernés notamment si vous louez un établissement pour l'événement, comme une salle de fête, un hôtel, un restaurant, un chapiteau, un château.... Le pass vaccinal n'est en revanche pas obligatoire pour les mariés qui organisent une réception dans un cadre privé, comme dans une maison de famille par exemple. 

Qui doit contrôler le pass vaccinal des invités ?

Dans les restaurants, ce sont les gérants qui vont demander et vérifier le pass vaccinal. Le gouvernement n'a pas encore donné de précisions concernant les autres lieux comme les salles des fêtes.

Faut-il un pass vaccinal à la mairie ?

Non, bien que la mairie soit un lieu accueillant du public. Le ministère de l'Intérieur a précisé que "les mariages civils peuvent avoir lieu sans restriction" et "dans le respect des gestes barrières". Le masque est donc obligatoire, mais le pass vaccinal ne sera pas demandé à l'entrée des mairies.

Faut-il un pass vaccinal dans un lieu de culte pour se marier ?

Les lieux de culte sont concernés par le pass vaccinal mais uniquement pour "les événements ne présentant pas un caractère cultuel" (conférence, visites, concerts..). Par conséquent, il est possible de se marier à l'église, dans une mosquée ou à la synagogue entouré de ses proches et sans jauge, dans le respect des règles sanitaires. En effet, les mairies et lieux de culte bénéficient d'une protection constitutionnelle et ne sont pas concernés par l'obligation du pass vaccinal.

Combien de personnes à un mariage ?

Depuis le 30 juin, les mariés peuvent s'unir sans limitation concernant le nombre d'invités puisque la jauge n'est plus en vigueur en France. En revanche, le pass vaccinal est, depuis ce 24 janvier, exigé dans les lieux de culture et de loisirs, ainsi que dans les restaurants et bars.

Repas de mariage : quel protocole sanitaire ?

Depuis le 30 juin, les mariages peuvent s'organiser sans restrictions en intérieur et en extérieur même si le respect des gestes barrière ainsi que les règles de distanciation doivent être appliqués. Le port du masque reste obligatoire en intérieur mais ne l'est plus en extérieur, sauf dans certaines zones sur décision du préfet. Le dernier protocole sanitaire pour les mariages, daté du 11 juin précise que "le masque peut être enlevé uniquement au moment du service du premier plat et lors des prestations au micro (chant, discours, ...), dans le respect d'une distanciation physique d'au moins deux mètres". Enfin, les buffets et les cocktails sont de nouveau autorisés lors du repas, ainsi que la piste de danse. A vous les garden party et autres apéro festifs en terrasse ! Attention, si vous organisez un repas dans un restaurant, vous devrez rappeler à vos convives que le pass vaccinal est obligatoire pour les adultes et les adolescents de plus de 16 ans depuis ce 24 janvier.

Fête de mariage : quelle salle peut-on louer ?

Depuis le 19 mai, les lieux de réception comme les châteaux, les chapiteaux et les salles de fêtes sont de nouveau ouverts. Parmi les lieux concernés par cette réouverture figurent les ERP de type L. Il s'agit des salles de réunion, de conférence, des salles de spectacle, des salles de projection ainsi que des salles polyvalentes d'une superficie de plus de 1200 mètres carrés. A noter que les chapiteaux, jusqu'à présent considérés comme des espaces intérieurs, sont désormais des lieux extérieurs : il est donc possible d'y organiser un dîner.