Lannick Gautry : "Je me marierais par amour pour ma compagne"

Lannick Gautry sera à l'affiche de "Plan de table" le 11 avril, une comédie romantique made in France. L'occasion de papoter amours et mariage. Interview.

Dans "Plan de table", vous êtes un briseur de mariage... pas trop difficile à jouer ?

Lannick Gautry : Briseur de mariage... oui mais ça, c'est la conséquence d'une action. En tout cas, c'est un amoureux éperdu ! Je ne sais pas si tout le monde est comme ça, je ne sais pas si moi je le suis parce que je ne me suis jamais retrouvé dans ce genre de situation, mais en tout cas, quand on est fou amoureux de quelqu'un, assister au mariage de cette personne-là, c'est quelque chose de terrible. Je ne sais pas si quand on a le cœur brisé, on se rend vraiment compte du mal qu'on fait autour ... On sait tous que dans les relations amoureuses on se sépare et on se retrouve un peu comme on peut. 

Dans la vraie vie, plutôt flirt ou amour longue durée ?

J'ai plutôt des histoires longues à chaque fois parce que je me sens rassuré d'être avec une femme et de me dire que c'est probablement la personne qui me connaît le mieux sur terre. C'est de là que naît la complicité, de là qu'on peut se comprendre sans se parler... C'est ces moments-là que j'aime. Et ces moments-là ne peuvent qu'exister qu'avec le temps. Je suis plutôt quelqu'un de "casé" (rires). 

lannick gautry 1 200
Lannick Gautry interprète Eric, dans "Plan de table". © Arp sélection

Eric, votre personnage n'a qu'une personne en tête... vous la fidélité, ça vous inspire quoi ?

Ça m'inspire la loyauté. Je crois que la fidélité est valable tant qu'on a des raisons d'être fidèle. Si un jour ça me traversait la tête, je me poserais la question de savoir : est-ce que j'ai encore toutes les raisons de rester avec cette personne ? On peut regarder une femme parce qu'on la trouve belle mais comme je dis souvent : "c'est pas parce que les chiens courts après les voitures, qu'ils ont envie de les conduire !"

Pensez-vous au mariage ?

Non, je ne pense pas au mariage. Après, si je faisais un mariage pour dire que je suis avec la femme que j'aime et que tous mes potes et ma famille venaient pour qu'on fasse une grosse fête en l'honneur de notre amour, oui, je préférerais un mariage comme ça. Mais il y a un côté très religieux et protocolaire qui me gêne dans le mariage. Parce que je trouve que de demander à des êtres de se jurer fidélité jusqu'à la fin de leurs jours, c'est d'une hypocrisie sans nom. Moi j'aimerais que ce soit vrai mais je trouve déjà que pour le mariage catholique, se jurer devant Dieu qu'on sera fidèle jusqu'à la fin de nos jours, c'est du mensonge ! Parce qu'on ne peut pas jurer ça, ce n'est pas possible. Je me pose la question à quel moment est-on infidèle ?

Comment est la femme qui vous donnerait envie de vous marier ?

Elle est merveilleuse. Merveilleuse à mes yeux. Après, je ne sais pas, je n'ai pas de critères. Je ne suis pas quelqu'un qui s'enferme dans des critères. Avant de rencontrer, de me dire c'est la femme de ma vie, je crois que ça aura été la somme de plein de choses. Alors j'imagine que d'autres pourront répondre "elle est brune, mince, etc" mais moi je ne sais pas. C'est une rencontre , c'est le temps, et puis il y a des coups de foudre.

Et c'est quoi justement pour vous un coup de foudre ?

Je crois que c'est un truc qui vient comme ça et je crois même que c'est quelque chose de primaire. J'ai lu des articles sur les coups de foudre parce qu'on essaie tous de rationaliser des sentiments abstraits et je crois aussi à l'instinct parce que j'avais vu un documentaire sur les odeurs ! Ils avaient fait des tests dans lesquels 6 hommes devaient dormir quelques nuits avec le même tee-shirt, sans se laver pour qu'ils

"Un coup de foudre c'est quelque chose de primaire."

s'imprègnent de leurs odeurs. Puis ils avaient mis ces odeurs dans des bocaux et ont demandé à 6 femmes de sentir les odeurs et de classer du "j'aime moins au j'aime le plus". Et en fait, ils se sont aperçus à la fin du test, que pour chacune des femmes, l'odeur qu'elle préférait, était celle du patrimoine génétique le plus éloigné d'elle. Et que l'odeur qu'elle détestait le plus, c'était celle d'un patrimoine génétique quasiment identique. Ce qui voudrait dire qu'instinctivement, on va vers les gens qui ont une odeur différente pour donner un plus large panel de défenses immunitaires, de qualités, etc. Après je ne veux pas non plus tuer le romantisme mais qu'est-ce qui fait qu'on trouve que quelqu'un sent bon ? Je pense que ça fait partie de tout ça, c'est un regard, une façon de tourner la tête, une façon de dire les mots... plein de choses quoi !

Comment serait votre demande en mariage ?

Je crois que je ferais une  demande originale parce que justement je crois que ma vision du mariage a peut-être un côté un peu trop suranné. Alors je crois justement que j'essaierai de faire un truc surprenant. Je crois que j'éviterais les week-ends avec la bague à genoux. Je le vois dans un endroit un peu bizarre, dans une situation un peu bizarre, une situation de cinoche, avec des complices. Un truc un peu délirant ! Emmener la personne pour un moment un peu dangereux mais organisé. Ça serait le moment où on ne pense pas se marier. Voilà, j'essaierais de trouver l'opposé des sentiments pour pouvoir faire cette demande.

Comment serait votre mariage ?

Je ferais quelque chose de très simple. Je ne suis pas quelqu'un de religieux, je suis même plutôt athée on va dire. Comme c'est dans l'inconscient collectif, j'essaierai d'organiser un mariage avec un protocole mais un protocole plus drôle. C'est-à-dire

"On se marie 365 jours par an"

que j'imaginerais peut-être un pote qui ferait office de curé et puis en plus comme j'ai beaucoup d'amis comédiens, ça pourrait être drôle de faire une sorte de sketch avec des accidents, que ça devienne un vrai spectacle, pour que ça soit vraiment drôle. Un vrai bon moment. Moi quand je suis invité à un mariage, je lis des textes de Jean-Luc Lagarce "les règles du savoir-vivre dans la société moderne". Il avait repris ça sur les textes de Nadine de Rothschild, qui prend tous les protocoles, de l'annonce d'une naissance jusqu'à l'enterrement, avec des discours, mais tournés en absurde. C'est vraiment très drôle. Donc si je devais faire un mariage, ce serait un mariage écrit par Jean-Luc Lagarce !

 

1300 lannick gautry 200 150
Chorégraphie du mariage, avec Lannick Gautry. © Arp sélection

Il y a une scène où vous réalisez une magnifique chorégraphie. Vous avez pris des cours de danse ?Oui, ça ne se voit pas n'est-ce pas ? (rires). J'ai pris des cours de danse, ça a été très compliqué parce que moi j'aime beaucoup la danse : j'aime aller regarder des ballets, je trouve que dans la danse contemporaine, il y a de très belles choses, des travaux de chorégraphes qui sont quand même incroyables mais malheureusement, je ne prends aucun plaisir à danser. Souvent quand je me retrouve en soirée, je suis assis, on vient me voir et on me dit "mais viens danser, ça va te détendre !". Mais moi, quand je danse, ça ne me détends PAS ! Si je veux me détendre, je m'assois. Mais c'est moi... parce que c'est ridicule comme façon de penser. Il y a eu un jour où je suis allé en boîte de nuit -je suis très peu boîte de nuit- où je me suis dit mais si on coupait la musique, on aurait l'impression de voir des pigeons qui font la roue ! Et du coup, j'y pense dès que j'y suis.

A votre mariage : pas de danse alors ?

Si ! Je veux voir les gens s'amuser. Et puis je pense que ça doit être un état second. Après, je ne suis pas quelqu'un qui suis attaché au mariage spécialement. Je trouve ça très bien, c'est des beaux moments. Mais je n'ai pas l'impression que l'aboutissement d'un couple, ça soit de se marier. J'ai l'impression que c'est plutôt passer un maximum de temps ensemble et qu'on se marie 365 jours par an ! Mais si la femme que j'aime avait envie de se marier, je me marierais... je me marierais par amour pour elle. (rires)

Et si vous deviez faire un discours au mariage à l'un de vos amis ?

Ce serait un discours avec beaucoup de sincérité, de légèreté parce que c'est quand même un engagement mais ça reste léger. Il faut que ça soit du plaisir. Une déclaration d'amour et des vœux de bonheur... mais sans forcément faire fumer des trucs dans les églises !

Lire aussi :