Montréal, toujours plus verte

La deuxième ville la plus peuplée du Canada, située sur une île, cultive une image décontractée où il fait bon vivre. Cosmopolite, elle attire les jeunes et les familles en quête d'une meilleure qualité de vie.

Montréal, toujours plus verte
© Sokha Keo

Après avoir quitté l'aéroport, sur la route qui mène au centre, les premiers gratte-ciels apparaissent à l'horizon. Rien à voir avec la skyline de New York bien sûr mais cette frange d'immeubles aux façades vitrées témoigne de la modernité de la ville de 1,8 millions d'habitants. Cette impression de gigantisme à l'américaine est rapidement compensée par les constructions, ici et là, moins élevées, et les espaces verts. Ces atouts participent à l'attrait des Montréalais, natifs, d'adoption ou de passage, et des touristes, ravis de profiter des nombreux parcs et jardins disséminés dans la ville. Jusqu'aux bords du fleuve Saint-Laurent, haut lieu touristique dès la fin de l'hiver où la population se retrouve le temps d'un pique-nique ou d'un festival, troquant doudoune et boots contre T-shirt et sneakers. 6 pistes à suivre pour profiter de Montréal côté green. Et pourquoi pas, adopter certaines bonnes pratiques.

1/ Le quartier latin et ses ruelles vertes

© Michael Reeder

Idéal pour découvrir la ville au bon rythme, le vélo s'impose. Les pistes cyclables y sont nombreuses et surtout, les automobilistes respectent les cyclistes ! La société Spade & Palacio propose depuis 4 ans des tours, en fonction de vos centres d'intérêt, avec des guides locaux, loin des sentiers battus. Les thématiques évoluent selon la saison, avec des parcours imaginés d'avril à novembre et de mai à octobre. Au départ du Club Espresso, un café très sympa où déguster un excellent chai latte au lait d'amande, les participants (groupe de 10 personnes max) enfourchent leur vélo rose et leur casque avant de se lancer à la découverte de Montréal. La visite "green" démarre par la découverte du quartier latin, en passant par la rue Laval et le square Saint-Louis, ses anciennes constructions datant de l'époque victorienne à étages transformées en appartements. Derrière une rangée de maisons bourgeoises se cache une ruelle aménagée (plus de 300 à Montréal). Les résidents profitent de cet espace pour l'aménager et se l'approprier dès les beaux jours. Ils organisent ainsi des sessions de plantations qui se terminent par des apéros géants entre voisins. Les enfants s'y défoulent sans être inquiéter. Tour de 4 heures, lunch compris (89 $). Spadeandpalacio.com

2/ Santropol roulant, le toit vert

© Sokha Keo

Quelle belle initiative ! Cette popote roulante permet de livrer des repas à domicile bio et sain – une centaine par jour - pour les personnes handicapées ou âgées. Pour s'assurer de la qualité des ingrédients, et obtenir des prix doux, l'équipe de 25 salariés et les bénévoles de Santropol Roulant utilisent les toits du bâtiment et la terrasse des Roy pour produire herbes, fruits et légumes. Elle s'approvisionne également à la ferme de Senneville, une ferme bio urbaine de 3 hectares située dans l'Ouest de la ville. A l'étage, accessible par un ascenseur, s'étend depuis 2011 une parcelle de 139 m2 sur laquelle poussent une centaine de variétés de légumes par an (salades, aubergines, tomates, poivrons, fraises, etc). Les quelques ruches produisent un miel de trèfle. "Nous sommes l'un des premiers ruchers de Montréal et un des premiers toits verts intrusifs", raconte Marie-Anne Viau, gérante du programme d'agriculture urbaine. "Cette agriculture urbaine est plus sûre car nous n'utilisons pas de pesticides". Le surplus de production est vendu dans la boutique, sur place. Régulièrement, l'équipe de Santropol organise des ateliers, des portes ouvertes et des visites pour faire découvrir au public ses différentes actions. Vertes bien sûr. Santropolroulant.org

3/ Investir les bords du Saint-Laurent

Le fleuve représente un lieu de rendez-vous important. Ses rives concentrent de nombreuses manifestations estivales : musique, gastronomie, sports. Sur un ancien traversier noir, au pied de l'ancienne usine désaffectée, le spa Bota Bota offre une parenthèse de bien-être parfaite. Eté comme hiver, les visiteurs profitent d'un bain chaud, d'un hammam ou d'un bassin glacé pour une remise en forme en douceur. Mais le Bota Bota n'est pas le seul spot à fréquenter près du fleuve. L'été, les surfeurs se rendent au centre nautique KSF de La Salle ou à Oasis Surf, le premier centre de surf intérieur, tandis que les adeptes de kayak se rendent sur le canal de Lachine (Aventure H2O). Ceux qui préfèrent le jet-ski se donnent rendez-vous sur le Vieux-Port (Wet Set Mtl). Enfilez vos maillots ! Pour les amateurs d'autres sensations fortes, Tyrolienne MTL Zipline propose de survoler le Vieux Port de mai à octobre. Vue spectaculaire garantie. Botabota.ca, ksf.ca, oasissurf.com, aventureh2o.ca, wetsetmtl.com, mtlzipline.com

© Bota Bota

4/ Mile End, une friche arty

Dans ce quartier situé sur le Plateau Mont-Royal, les artistes de toutes disciplines se croisent, échangent et profitent, pour certains, de synergies. Depuis 2013, l'organisme Les Amis du Champ des possibles gère un espace vert naturel. Plus de 300 espèces végétales et animales vivent sur cette ancienne friche industrielle. A l'extrémité, le long de la voie ferrée, l'espace éphémère Aire Commune accueille le public l'été lors d'événements festifs. C'est aussi l'occasion d'y déguster une bière locale. Airecommune.com

© Sokha Keo

5/ IGA, immense toit vert bio

La ligne verte, spécialisée dans l'implantation de toits verts, d'aménagement paysager, de murs végétaux et d'agriculture urbaine, a lancé, en 2016, un projet d'envergure en collaboration avec Richard Duchemin, co-propriétaire du supermarché IGA Duchemin. Unique au Canada, ce potager de 2500 m2 permet de produire des fruits et légumes sur le toit, vendus ensuite directement dans le supermarché sous la marque Frais du toit. "Nous travaillons à ciel ouvert", explique Tim Murphy, chargé de projet et maraîcher, "nous vendons principalement de la verdurette, des tomates, des poivrons et des aubergines. Les engrais sont naturels et nous avons introduit de la vie". Tout au long de l'année, des événements sont organisés comme les brunchs, au centre du potager. Les quatre ruches permettent de vendre quelques pots de miel.  Igaduchemin.com, ligneverte.net

© Sokha Keo

6/ Des moutons au Jardin botanique

Sa superficie, la diversité de ses espèces, ses jardins thématiques et ses 10 serres d'expositions font de cet immense espace vert un lieu à part. Dans le quartier de Rosemont, en face du stade olympique, le visiteur déambule dans les allées, s'attarde sur une plante rare, une fleur magnifique ou un arbre incroyable. Au fil de la balade, il s'étonne de voir 15 moutons Dorset évoluer en toute liberté dans le secteur nord. Les animaux font partie du projet d'éco pâturage "Biquette à Montréal" lancé l'an dernier avec le Laboratoire d'agriculture urbaine. Trois chèvres font également partie du projet dans le cadre du contrôle des herbes envahissantes. Le soir, chacun retrouve son enclos ou sa roulotte.

Jusqu'au 1eroctobre. Espacepourlavie.ca

© Sokha Keo

Encadré

Shopping incontournable à Jean-Talon

Tous les jours de l'année, ce marché approvisionne montréalais et restaurateurs du coin. Considéré comme le plus grand marché extérieur en Amérique du Nord, il réunit plus de 150 producteurs dont 85% locaux. 

Montréal, toujours plus verte
Montréal, toujours plus verte

Après avoir quitté l'aéroport, sur la route qui mène au centre, les premiers gratte-ciels apparaissent à l'horizon. Rien à voir avec la skyline de New York bien sûr mais cette frange d'immeubles aux façades vitrées témoigne de la...