BOUCHE COUSUE : 6 bonnes raisons de voir le documentaire poignant, le 18 novembre, sur France 2

Chargement de votre vidéo
"BOUCHE COUSUE : 6 bonnes raisons de voir le documentaire poignant, le 18 novembre, sur France 2"

Ils ont subi les maltraitances infantiles. Thierry Beccaro, Céline Raphaël, médecin, et Gautier, qui a grandi à l'ASE, racontent leur histoire dans un documentaire produit par Mélissa Theuriau. On vous donne les bonnes raisons de regarder "Bouche Cousue", le 18 novembre, à 22h30, sur France 2.

Les maltraitances infantiles restent une atroce réalité. En France, un enfant meurt tous les cinq jours sous les coups de ses parents. Le documentaire Bouche Cousue, produit par Mélissa Theuriau et réalisé par Karine Dusfour, éveille les consciences de manière bouleversante. À ne pas manquer, le 18 novembre à 22h30, sur France 2, juste après la diffusion de la fiction, tout aussi poignante, La Maladroite, à 21h05. Dans le documentaire, les témoignages précieux de Thierry Becarro, la médecin Céline Raphäel et l'étudiant qui a grandi à l'ASE, Gautier, se recroisent. Tous trois ont été marqués au fer rouge par la violence. Ils ont surmonté l'enfer, et désormais, ils souhaitent que l'histoire ne se répète plus. Plus jamais. Voilà pourquoi vous devez regarder Bouche Cousue

  • Le témoignage de Thierry Beccaro est édifiant. L'ex-animateur de Motus, qui avait raconté son enfance en souffrance dans son livre Je Suis Né à 17 ans, se confie face caméra, déterre le passé, les photos d'enfance, les souvenirs virulents. Libéré de sa colère, celui qui était régulièrement frappé par son père aspire désormais à trouver la paix.
  • Céline Raphaël, désormais médecin, elle, a également été violentée par son père. Au gré des leçons de piano incessantes qu'il donnait à sa fille, cet accordéoniste faisait vivre à sa fille un calvaire dont elle a eu bien du mal à se relever. Le témoignage de Céline Raphaël, c'est l'histoire d'une petite fille à l'incroyable résilience... À ne pas manquer.
  • Une autre parole qui vaut d'être écoutée, celle de Gautier, qui a grandi à l'Aide Sociale à l'Enfance. L'étudiant, dont la mère a des troubles psychiatriques, a d'abord été placé dans une pouponnière à deux mois, puis trimballé de famille d'accueil en famille d'accueil, en passant par les différentes institutions.
  • Dans son documentaire, Karine Dusfour entre en immersion dans le quotidien du juge des enfants Edouard Durand, qui écoute les paroles des enfants maltraités et leur donne un espoir de connaître des avenirs plus radieux. Certaines audiences, filmées de manière inédite, permettent de découvrir l'importance de son rôle...
  • Mélissa Theuriau, productrice du documentaire, ne manque jamais de signer un contenu de qualité. On se souvient que la journaliste avait produit l'excellent documentaire Rencontre Avec Mon Agresseur, de Maiana Bidegain, qui abordait la justice restaurative. 
  • Le documentaire permet de prendre conscience de la violence de ce fléau, malheureusement encore bien réel. Alors que les chiffres autour des maltraitances infantiles restent malgré tout des données abstraites, les témoignages sont concrets... 

Ne manquez pas le documentaire Bouche Cousue, diffusé le 18 novembre à 22h30 sur France 2, juste après la fiction La Maladroite, d'Éléonore Faucher, à 21h05.