Les prix Nobel de littérature 2018 et 2019 sont...

Après le scandale sexuel qui a éclaboussé l'Académie suédoise l'année dernière, les noms des lauréats du prix Nobel de 2018 et 2019 ont été dévoilés. Depuis la création d'une des plus prestigieuses distinctions littéraires en 1901, seulement 15 femmes ont été récompensées.

Les prix Nobel de littérature 2018 et 2019 sont...
© CESAR CABRERA/SIPA/Danny Martindale/Shutte/SIPA

Les noms des primés du prix Nobel de littérature ont enfin été dévoilés. Il s'agit d'Olga Tokarczuk, pour l'année 2018, et de Peter Handke, pour 2019. Mais pourquoi ne révèle-t-on le lauréat de l'année 2018 qu'aujourd'hui ? L'année dernière, l'Académie suédoise avait dû reporter la remise de la distinction, puisqu'elle avait été éclaboussée par un scandale, en plein boum de #MeToo. Jean-Claude Arnault, époux de l'académicienne Katarina Frostenson, avait été accusé de viols et agressions sexuelles, qui auraient été dissimulés par une partie du comité. Certaines agressions qui lui étaient reprochées auraient même été commises dans un appartement que possède l'institution. Plusieurs membres de l'Académie avaient alors démissionné et la secrétaire permanente Sara Danius avait été poussée vers la sortie. Le nombre de membres ayant été réduit à dix, alors qu'il faut un quorum de douze membres pour délibérer, l'institution avait décidé de suspendre la remise du prix de 2018

Olga Tokarczuk et Peter Handke, prix Nobel de littérature : qui sont-ils ? 

C'est donc la polonaise Olga Tokarczuk qui a été désignée, cette année, prix Nobel de littérature de 2018. "Une imagination narrative qui, avec une passion encyclopédique, symbolise le dépassement des frontières comme forme de vie" : c'est ainsi que l'Académie suédoise décrit le génie écrivain de l'auteure.

Diplômée de psychologie, l'auteure a connu la consécration avec ses romans Les Pérégrins et Les Livres de Jakob, aux éditions Noir sur Blanc, qui lui ont tous deux valu d'être récompensée par le prix Nike, prestigieuse distinction littéraire polonaise, en 2008 et 2014. Le premier roman s'intéresse à la secte russe des Pérégrins et se penche sur le phénomène du nomadisme, à travers une panoplie d'histoires courtes. Le second est un roman historique qui retrace les pas de la secte juive frankiste et du faux Messie autoproclamé Jakob Frank, dans la Pologne du XVIIIe siècle. Ses ouvrages sont devenus des best-sellers dans son pays et ont été traduits dans plus de 25 langues. 

Quant à l'autrichien Peter Handke, le lauréat de 2019, il a démarré sa carrière d'écrivain en 1965 avec son ouvrage Les Frelons, aux éditions Suhrkamp. Depuis, l'auteur a publié plus de 80 livres et s'est fait connaître du grand public avec L'Angoisse du gardien de but au moment du penalty, publié en 1970 et adapté au cinéma deux ans plus tard, par l'allemand Wim Wenders. "Il faudrait enfin le supprimer. C'est une fausse canonisation", avait-il déclaré en 2014. Pas de rancune de la part de l'Académie suédoise, donc.

Le Nobel, un exemple des inégalités de sexe

En étant désignée prix Nobel de 2018, Olga Tokarczuk devient la 15e femme à être distinguée pour cette catégorie depuis 1901, année de la création des Nobel. C'est (très) peu, mais pas si mal si l'on compare ce chiffre aux lauréates du prix Nobel d'économie (une seule depuis sa création) ou de physique (trois femmes dont Marie Curie).

Les prix Nobel de littérature 2018 et 2019 sont...
Les prix Nobel de littérature 2018 et 2019 sont...

Les noms des primés du prix Nobel de littérature ont enfin été dévoilés. Il s'agit d'Olga Tokarczuk , pour l'année 2018, et de Peter Handke , pour 2019. Mais pourquoi ne révèle-t-on le lauréat de l'année 2018 qu'aujourd'hui ?...