3 bonnes raisons d'applaudir les héroïnes de SCANDALE

En salles le 22 janvier, l'excellent "Scandale" de Jay Roach raconte la véritable histoire des journalistes qui ont fait tomber l'ex-patron de Fox News, accusé de harcèlement sexuel. Nicole Kidman, Charlize Theron et Margot Robbie en forment le fabuleux trio gagnant. Un immanquable de la rentrée d'hiver !

3 bonnes raisons d'applaudir les héroïnes de SCANDALE
© Metropolitan FilmExport

Scandale, une histoire terriblement vraie

C'est une page de l'Histoire américaine qui a clairement été annonciatrice du mouvement #MeToo. En 2016, un an avant que n'éclate le retentissant scandale autour des sordides agissements du producteur déchu Harvey Weinstein, plusieurs journalistes et animatrices de la chaîne d'info conservatrice et controversée Fox News s'étaient liguées, avec courage, pour faire tomber leur patron, le despotique et libidineux Roger Ailes, proche du magnat Rupert Murdoch.
Scandale, la nouvelle réalisation de Jay Roach (Dalton Trumbo, Mon Beau-Père et Moi…), se penche avec acuité sur ce moment-clé de la libération de la parole des femmes en prenant soin, à des fins cinématographiques, d'ajouter quelques éléments fictionnels, à l'instar du personnage de productrice campée par Margot Robbie.
Ainsi, trois femmes, dont deux présentatrices-vedettes -Gretchen Carlson et Megyn Kelly qu'incarnent Nicole Kidman et Charlize Theron-, vont briser les chaînes meurtrissantes du silence pour épingler le patriarcat et l'impunité carnassière qui habitent certains de ses aficionados. Une histoire documentée, largement inspirée de faits réels, qui, par la clarté de sa dénonciation et son ton glaçant, fait froid dans le dos.   

Scandale, un film sur la prise de pouvoir des femmes

Nicole Kidman dans "Scandale". © Metropolitan FilmExport

L'été 2016 a ainsi été un moment fondateur pour les femmes. Tout commence avec Gretchen Carlson, l'ancienne co-animatrice de la matinale Fox & Friends...
Remerciée par sa direction, cette dernière rassemble ses forces, relève la tête et prend l'initiative, contre toute attente, d'attaquer en justice son boss omnipotent -Roger Ailes, fondateur de la chaîne en question- pour harcèlement sexuel.

A l'instar de Harvey Weinstein, à l'époque intouchable dans un milieu du cinéma où il avait pignon sur rue, Ailes pensait sûrement jouer de ses connexions et autres influences pour se tirer d'affaire.

Mais le film Scandale rappelle combien les voix des femmes, additionnées, peuvent soulever des montagnes et littéralement redessiner le visage de nos sociétés, les rendant meilleures et équitables. Car oui, après sa plainte, Carlson va drainer une véritable vague séditieuse. En un peu plus de deux semaines, plusieurs présentatrices, elles aussi victimes de leur ex-patron autocratique, qui prenait sur elle des mesures de représailles telles que des réductions salariales ou des licenciements lorsqu'il n'obtenait pas satisfaction, prennent la parole et l'acculent vaillamment à leur tour. L'écho de l'affaire prend des proportions gigantesques, jusqu'à la démission d'Ailes.      

Des actrices époustouflantes

Au-delà de sa mise en scène, efficacement au service du propos, et du récit essentiel qu'il porte en ces temps de louables changements, Scandale puise aussi sa force dans le panache et la foi déployés par trois actrices en état de grâce : Charlize Theron méconnaissable (nommée à l'Oscar de la meilleure actrice), Nicole Kidman incandescente et Margot Robbie impériale (nommée à l'Oscar du meilleur second rôle féminin). Ensemble, elles ne deviennent qu'une seule et même force –on ne les verra qu'une seule fois ensemble dans un ascenseur– que la caméra de Jay Roach immortalise avec brio.

Pour la petite histoire, Charlize Theron a été tellement investie dans ce long-métrage important qu'elle en a même assuré le rôle de productrice, avouant : "Rejoindre ce projet en tant que productrice était pour moi une évidence. Le scénario de Charles était tout simplement spectaculaire. Il s'appuie sur une somme phénoménale de recherches pour livrer une vision incroyablement large de la manière dont s'est produit le changement. (…) Je trouve particulièrement émouvant que ce soit un homme qui ait écrit cette histoire, parce que cela prouve que c'est un sujet qui parle à tout le monde." Il ne vous reste plus qu'à découvrir cette œuvre nécessaire et salutaire.