ROYAL CORGI : 3 bonnes raisons de découvrir le film en salles !

"Royal Corgi" de Ben Stassen et Vincent Kesteloot, en salles le 10 avril, fait du toutou de la reine d'Angleterre un flamboyant et courageux héros de cinéma. Un divertissement que l'on vous conseille de mordre à pleines dents !

ROYAL CORGI : 3 bonnes raisons de découvrir le film en salles !
© Apollo Films

Neuvième long-métrage du studio d'animation belge nWave, créé en 1994, Royal Corgi de Ben Stassen et Vincent Kesteloot devrait faire le bonheur des petits et des grands avec le récit-courage de son chien-star, l'adorable Rex. Porté par les voix du comédien et réalisateur Guillaume Gallienne et de la chanteuse Shy'm, ce divertissement so british mixe les références cinématographiques, s'appuie sur une précision des décors et déploie une véritable ode à l'entraide (canine) pour s'imposer comme l'un des films d'animation les plus sympathiques de ce début d'année. Voici trois raisons d'aboyer de plaisir !

Un héros attachant

L'air de rien, Rex, le protagoniste de Royal Corgi, a trouvé une place de choix dans la longue galerie des personnages canins qui ont jalonné l'histoire du cinéma d'animation. Chien préféré de la Reine d'Angleterre, ce dernier n'apparaît pourtant pas, à ses prémices, comme un fréquentable. Les privilèges dont il bénéficie au sein de la famille royale font en effet de lui un être arrogant, imbu de sa personne, superficiel aussi… C'est en quittant le périmètre des ors du royaume et de ses protocoles ampoulés, et en se retrouvant face à des chiens d'un chenil que ce dernier va graduellement faire fleurir tout ce qu'il y a de meilleur en lui : le sens du devoir, le courage, l'effort, l'esprit de conquête et l'empathie envers les siens. Une révolution personnelle qui fait de lui un héros que l'on prend du plaisir à suivre.

Une Angleterre plus vraie que nature

Ce qui frappe d'emblée à la découverte de Royal Corgi, c'est l'impressionnant soin apporté aux détails. L'équipe de ce projet a travaillé avec minutie à partir d'images existantes, parmi lesquelles celles de Buckingham et de ses nombreuses pièces, lesquelles ont été photographiées sous toutes les coutures. Résultat ? On a rarement eu l'impression, avec autant de panache, de découvrir les arcanes d'un monde en apparence impénétrable et opaque. Ici, tout est paraît vrai : les tableaux, les costumes, les tapis, les bâtiments, les rues de Londres… Mais pas que ! La Reine d'Angleterre est parfaitement réussie. Quant à l'arrivée de Donald Trump et de son épouse Melania, elle constitue l'un des sommets comique de l'entreprise. Un moment assez inoubliable.

Un hymne à l'entraide

Sortir de sa zone de confort pour mieux se connaître : en somme, c'est la teneur de la destinée formidable du Corgi Rex. Le scénario s'appuie ici sur l'esprit d'équipe et de cohésion d'un groupe de chiens soudés et animés par un même rêve d'évasion. Outre Wanda (voix de Shy'm), le personnage principal va parvenir à fédérer toute une bande et à la rallier à sa quête : retourner aux bras de sa maîtresse royale. A la clé ? Des dangers en tout genre et surtout, des combats virulents sous la forme de clin d'œil amusé à Fight Club, le film culte de David Fincher. Par ailleurs, on ne saurait qu'applaudir le méchant de l'histoire, machiavélique et arriviste, le fameux Charlie, prêt à tous les coups bas pour arriver au sommet d'un pouvoir illusoire. Gare à ceux qui s'en inspireront.

ROYAL CORGI : 3 bonnes raisons de découvrir le film en salles !
ROYAL CORGI : 3 bonnes raisons de découvrir le film en salles !

Neuvième long-métrage du studio d'animation belge nWave, créé en 1994, Royal Corgi de Ben Stassen et Vincent Kesteloot devrait faire le bonheur des petits et des grands avec le récit-courage de son chien-star, l'adorable Rex. Porté par les...