Mise en place d'un dialogue végétal

C’est à Catherine Baas que l'espace a été confié. Et puisque plusieurs études ont démontré que les arbres communiquaient entre eux, la jeune femme a tenté de dérouler un "fil bleu" dans ce jardin, afin d’entamer  le dialogue entre les végétaux : le platane, probablement le plus vieux du département, le tilleul, le palmier…  Mais aussi avec les compositions qu’elle a imaginées : paysage exotique, truffière, vigne…
©  Emmanuelle Lopez/ JournalDesFemmes.com