Laurence Collas (Eleveuse de bouviers bernois) "Vous aimez les chiens pot-de-colle ? Ce chien est fait pour vous !"

Laurence Collas élève des bouviers bernois depuis 2001. Tombée sous le charme de cette race, elle vit aujourd'hui avec ses 4 femelles et un petit mâle, qui lui donnent régulièrement de belles portées.

Quels sont les principaux traits de caractère du bouvier bernois ?

Le bouvier bernois est un chien très équilibré, gai, parfois têtu, mais également attentif et fidèle. Intelligent, doté d'une remarquable mémoire, spontanément gentil envers les enfants. Toutes ses qualités en font un excellent chien de famille. Très attaché à ses maîtres, il n'aime pas leur absence et ne s'épanouit vraiment qu'en vivant auprès d'eux. Pacifique envers les étrangers malgré sa méfiance naturelle et son sens aigu du territoire, il ne doit pas être agressif. Il assume son rôle de gardien en se contentant d'aboyer pour prévenir. Il garde et sait se montrer spontanément dissuasif.

bouvier bernois
Laurend Collas et ses bernoises. © Les B.B d'Oural

Quelles sont les précautions à prendre lors de l'éducation d'un chiot ?

Sachez d'abord que le bouvier bernois reste longtemps adolescent tant sur le plan du caractère que sur celui de la construction. Il faut donc être attentif et patient durant toute cette période. 

L'éducation d'un bouvier bernois se fait tout en douceur, tout en restant ferme et dés le premier âge. Il ne faut jamais lever la main sur un bernois, ni hurler car c'est un chien d'une grande sensibilité qui ne veut qu'une seule chose : vous être agréable.

L'éducation est un travail sur le long terme, il ne faut surtout pas le limiter aux quelques jours ou quelques semaines qui suivent l'arrivée du chiot. Il faut, dés son arrivée, établir des règles et surtout s'y tenir, ne pas autoriser certaines choses qu'on lui refuserait une fois adulte.

Le propriétaire doit être sensibilisé aux règles essentielles à suivre pour que le chiot trouve sa place au sein de la famille et ainsi l'éducation du chiot en sera facilitée ; Cette phase, je l'aborde avec chacun de mes nouveaux propriétaires lors de leur venue à l'élevage en leur remettant  une notice d'éducation destinée à les accompagner dans leur démarche. En outre, je reste disponible à toutes leurs questions aussi longtemps qu'ils en manifestent le besoin.

Votre chiot ne demande qu'à apprendre,. Ayez toujours un langage très simple et utilisez toujours les mêmes mots. Sachez changer l'intonation de votre voix, le "NON" doit être ferme. Par contre, montrez que vous êtes content quand vous le félicitez. Soyez toujours détendu avant une "leçon", au début pas plus de 5 minutes deux fois par jour, et toujours sous forme de jeu, travailler chaque jour les ordres les plus courants, comme "au pied, assis, coucher, pas bouger". Aller jusqu'au bout d'un ordre donné, ne pas laisser tomber en se disant qu'il obéira mieux demain. Toujours finir par un exercice réussi et féliciter à outrance par des caresses, la voix ou des petits bouts de gruyère pour chaque acte positif obtenu.

Une fois ses vaccinations terminées, il faut faire découvrir le "monde" à son chiot.

Un chiot qui reste toujours dans un univers calme, va stresser au moindre changement, à tout bruit étranger (un chien peureux peut devenir agressif par la suite). Il faut également lui apprendre à savoir rester seul dès son plus jeune age pour éviter les soucis liés au stress engendré par la solitude.

Toutes les personnes peuvent-elles accueillir un bouvier bernois ?

Le bouvier bernois est un chien qui se livre et qui déteste qu'on le néglige ou qu'on le délaisse, la solitude ce n'est pas pour lui... Il a besoin pour s'épanouir pleinement de la présence de ses maîtres. Pour ma part, je déconseille fortement aux personnes travaillant 8 heures par jour de prendre un bernois et je dirais même un chien en général ! Si vous aimez le chien "pot de colle", si vous n'avez pas peur de retrouver des poils partout surtout en période de mue, si vous être prêt à sortir par tous les temps pour le bien-être de votre animal et ce plusieurs fois par jour... ce chien est fait pour vous ! Il peut vivre en appartement sous réserve de lui offrir comme balade, autre chose que le tour du pâté de maisons, car c'est un chien qui a besoin de se dépenser et il préfère de loin disposer d'espace (ce qui ne doit pas empêcher les maîtres d'aller le promener !).

Comment vous est venue l'idée de monter un élevage ?

J'ai toujours eu la passion des chiens. Adolescente je passais mon temps libre à la SPA de ma commune, et j'y ai beaucoup appris. Le jour où nous avons trouvé la maison et le jardin idéal, nous avons cherché une compagne pour notre golden "Ivoire" et notre choix s'est arrêté sur le bernois dont nous étions tombés amoureux. La beauté, le regard et le caractère d'Oural, notre première bernoise, ont séduit plusieurs de nos amis qui m'ont "réclamé" un bébé de celle-ci. Je me suis donc lancée dans l'aventure mais en suivant rigoureusement les règles de reproduction : confirmation, test de caractère, et contrôle de la dysplasie des hanches et des coudes avec lecture officielle par le club, mais aussi étude du pedigree et choix d'un étalon répondant à mes attentes. Et bien sur, prises d'informations de toutes parts pour éviter au maximum les erreurs.

J'ai adoré m'occuper 24h/24 pendant 9 semaines de mes petites merveilles. C'est beaucoup de soucis mais tellement de bonheur... Deux ans plus tard, j'ai recommencé et décidé de garder une descendance... A l'heure actuelle, nous partageons notre maison avec 5 bernois et toujours notre Ivoire qui vient de fêter ses quinze printemps. Nos poilus vivent à nos cotés toute la journée, il n'y a pas de box chez nous.  

Il ne faut pas oublier que c'est une énorme responsabilité que de faire naître ces petites vies, et que notre devoir ne se limite pas à les faire venir au monde nous avons le devoir de leur assurer la vie la plus douce possible.

Qu'appréciez-vous le plus, à titre personnel, chez cette race ?

Tout d'abord, le bouvier bernois, c'est une vraie présence. Il s'impose très vite comme un membre à part entière de la famille ; d'une grande bonté, doux et affectueux avec les enfants, il sait se transformer en véritable gardien et protéger les siens. J'apprécie tout particulièrement la générosité dont il fait preuve chaque jour, dans sa relation avec ses maîtres mais aussi la confiance sans bornes qu'il accorde et qu'il manifeste dans chacun de ses regards. Le bernois est un chien fidèle, qui sait se faire aimer de tous.

"Vous aimez les chiens pot-de-colle ? Ce chien est fait pour vous !"
"Vous aimez les chiens pot-de-colle ? Ce chien est fait pour vous !"

En savoir plus Le diaporama Le site de l'élévage Tous les dossiers Chien Quels sont les principaux traits de caractère du bouvier bernois ? Le bouvier bernois est un chien très équilibré, gai, parfois têtu, mais également...