Orgasme : un homme sur trois a déjà simulé 

Simuler l'orgasme est considéré (à tort) comme une pratique exclusivement féminine. Une étude menée par Zava, expert européen de la téléconsultation, prouve que les hommes aussi savent "faire semblant", notamment lorsqu'ils ont des relations sexuelles avec un partenaire de longue date...

Orgasme : un homme sur trois a déjà simulé 
©  Iurii Sokolov

Les préjugés autour des faux orgasmes sont nombreux. Dans l'imaginaire collectif, cette pratique serait exclusivement féminine. Pourtant, l'étude Zava sur la simulation de l'orgasme montre bien que les hommes aussi feignent le plaisir. Plus de 2000 hommes et femmes, en Europe et aux États-Unis, ont été interrogés pour découvrir combien simulent pendant l'acte, à quelle fréquence, et quelles en sont les conséquences. Résultat :  68 % de la gent féminine et 27 % de la gent masculine ont admis avoir déjà feint l'orgasme avec leur partenaire.
Un point intéressant : les réponses fluctuent en fonction des orientations sexuelles. Par exemple, les hommes hétérosexuels simulent beaucoup moins que les homosexuels. À l'inverse, les femmes homosexuelles simulent moins que les hétérosexuelles. 

Quand jouit-on vraiment ?

Rassurez-vous, les orgasmes réels et authentiques existent toujours. D'ailleurs, 46% de ces messieurs et 40% de ces dames assurent qu'ils montent au septième ciel à chaque rapport. Ils ne sont que 0,7% des hommes et 2% des femmes à simuler à chaque relation sexuelle. Dans quelles circonstances simulent-on le plus souvent ? 

On simule un orgasme... 

  • Avec un coup d'un soir : 28% des hommes et 20% des femmes 
  • Au début d'une nouvelle relation : 26% des hommes et 29% des femmes 
  • Dans une relation à long terme : 31% des hommes et 31% des femmes 
  • Après le mariage : 15 % des hommes et 20% des femmes 

Les hommes comme les femmes sont plus enclins à feindre l'orgasme lorsqu'il s'agit d'une relation longue durée. Cependant, les deux sexes semblent moins enclins à simuler après le mariage. Peut-être est-ce dû au fait que les partenaires de longue date se connaissent mieux et savent mieux comment se satisfaire... 

Des conséquences à la simulation ? 

Quand des femmes et des hommes admettent avoir simulé la jouissance, leurs partenaires réagissent de différentes manières. Être découvert n'est jamais très agréable et peut changer la relation en bien ou en mal... 
Les différentes réactions... 

  • Cela motive le partenaire à faire mieux 
  • Cela embarrasse le partenaire 
  • Cela améliore la vie sexuelle 
  • Cela donne envie de mieux comprendre l'autre 
  • Cela débouche sur une séparation 
  • Cela peut rapprocher le couple 
  • Cela débouche sur une dispute 
  • Cela donne envie de faire mieux

"Les expériences sexuelles ne devraient jamais amener quelqu'un à se sentir coupable ou honteux", rappelle Zava. Simuler est une liberté mais les conséquences sur votre relation peuvent être très négatives. Prendre soin de sa santé intime, être à l'aise avec son corps et sa sexualité sont des étapes primordiales pour ne plus se sentir obligé de feindre la jouissance.