Miss Univers est (encore) Miss Venezuela

Samedi, 86 princesses en robes cocktails et escarpins réglementaires ont rivalisé d'élégance et de sex-appeal au Crocus City Hall, une grande salle de concert à Moscou. Un scintillant diamants a été remise à la gagnante, Gabriela Isler, une présentatrice de télévision de 25 ans.

Miss Univers est (encore) Miss Venezuela
© SIPA

Le Venezuela, "Terre de Grâce", dit la brochure. C'est une nouvelle fois un canon de Caracas qui a remporté la guerre des Miss...Gabriela Isler, Latine ultra-souriante à la silhouette élancée, a été sacrée reine devant deux milliards de téléspectateurs. "Je suis encore sous le choc. Je me sens tellement bénie, je suis si heureuse d'être ici", a lancé l'heureuse élue à l'issue d'un show entre kitsch et paillettes animé par l'ex-Spice Girl Mel B, le chanteur du groupe Aerosmith, Steven Tyler et l'Américain Thomas Roberts, nouveau fer de lance de la lutte contre l'homophobie en Russie.
Fait notoire, la jeune battante à la chevelure de sirène, à la plastique parfaite et aux réponses toutes faites, est la septième Vénézuélienne à être couronnée impératrice de beauté. Un record absolu.

Le Venezuela, une usine à rêve ?

Derrière le sacre de cette brune au physique explosif, une machine de guerre : une école à "canons de beauté". Osmel Sousa, 67 ans, a façonné un bataillon de Miss Monde et autres Miss Univers. D'après lui, c'est l'entraînement intensif et rigoureux qu'il impose aux roses Vénézuéliennes qui leur donne l'avantage sur les autres belles plantes de la planète. Osmel Sousa dirige d'une main de fer l'école de formation de Miss Venezuela, où les recrues, pesées chaque jour, font de la gym, de la musculation, apprennent à défiler, parler en public, se maquiller et se relever gracieusement en cas de chute !

Quid de la chirurgie esthétique ? "Quand je vois un défaut, je veux le corriger", admet le maître. Cette obsession de la perfection pourrait paraître incongrue dans un pays qui fustige le consumérisme et les valeurs capitalistes, mais le glamour bling-bling est un sport national au Venezuela, et les élections battent régulièrement des records d'audience. Le chef de l'Etat lui-même, ne manque jamais de féliciter les lauréates, sa fierté. Olé !

Revoir les candidates :

Regarder la vidéo :

Miss Univers est (encore) Miss Venezuela
Miss Univers est (encore) Miss Venezuela

Le Venezuela, "Terre de Grâce", dit la brochure. C'est une nouvelle fois un canon de Caracas qui a remporté la guerre des Miss...Gabriela Isler, Latine ultra-souriante à la silhouette élancée, a été sacrée reine devant deux milliards de...