Nettoyage du vagin : chronique d'une aberration sexiste

Sticks, peelings, bains vapeur, chirurgie : le vagin est le nouvel objet du désir des marques, passage obligé des dernières tendances beauté. Produits cosmétiques et services plastiques se targuent de nous offrir une vulve propre, jeune et éclatante de santé, alors qu'ils s'avèrent nocifs pour notre muqueuse. On fait le point (G) sur ces innovations qui desservent les femmes et perpétuent les inégalités entre les sexes.

Nettoyage du vagin : chronique d'une aberration sexiste
© Teeramet Thanomkiat/123RF

Comme toutes les parties du corps humain, le vagin est la cible d'une escalade de produits marketing qui promettent monts et merveilles à leurs utilisatrices. Sauf que les marques, en tentant de nous vendre des serviettes hygiéniques parfumées ou de nous inciter à faire des bains vapeurs pour le vagin, ont franchi la ligne rouge.
Dernier article dangereux pour notre santé à avoir vu le jour : un stick exfoliant de la marque indonésienne Jamu Stick. Ressemblant à un cigare, cet item doit être introduit dans le vagin pour pouvoir en enlever les peaux mortes et ainsi le rendre "plus étroit" et "intensifier les ressentis durant le rapport sexuel". Si cet objet est désigné comme le plus grand secret des femmes asiatiques pour une meilleure sexualité, des médecins rappellent que, malgré ce que l'on peut entendre, le vagin ne doit pas être nettoyé et qu'il peut être dangereux d'introduire ce stick -même s'il est composé d'ingrédients naturels- à l'intérieur de soi. En plus de causer des dommages au niveau sanitaire, ce genre de produits bourrés de fausses vérités véhiculent des idées sexistes.
En juillet 2018, l'entreprise américaine Johnson&Johnson a été condamnée à verser 4,7 milliards de dollars à 22 femmes, victimes de cancer des ovaires après avoir utilisé le talc pour la toilette intime de la marque... qui contenait de l'amiante ! Un fait divers qui rappelle qu'il faut être prudente lors de nos achats et que marketing et santé ne font pas bon ménage. 

Un vagin propre et lisse, une connerie... et à quel prix !

Vagin, mon beau vagin, que te reprochent-ils ? Les marques redoublent d'inventivité pour nous faire admettre que nous avons besoin de tant de crèmes, maquillages et autres produits de beauté pour "sentir bon" et avoir un appareil génital beau et en bonne santé. Or, comme le souligne Odile Bagot, gynécologue et auteure de Vagin et Cie​, on vous dit tout ! (Mango éd.) à 20 minutes : "Le vagin est un organe autonettoyant comme les fours à pyrolyse : il se lave tout seul, les cellules et les impuretés s'éliminent naturellement". Elle ajoute: "Le sexe féminin n'est pas sale, c'est extrêmement dégradant pour les femmes de subir ces messages martelés à répétition".
Nettoyer, astiquer : un vagin flambant neuf, ça existe réellement ? En plus d'être la cible d'idées reçues  (selon la croyance populaire, notre vagin serait malodorant et nécessiterait une hygiène intime poussée), notre appareil génital n'est pas à l'abri des chirurgiens et de leurs idées plus révoltantes que révolutionnaires.
Des charlatans jurent qu'il est possible de relooker notre pubis jusqu'au clitoris en passant par la case bistouri. Leurs clientes ? Des femmes complexées par la taille de leurs lèvres qui ont recours à une nymphoplastie (ou labiaplastie). "En lisant les forums de discussion, on remarque que certaines parlent d'un sentiment de mutilation, quand les petites lèvres ont été coupées davantage que ce qu'elles pensaient, par exemple", affirme Dina Bader, sociologue à l'Université de Neuchâtel au site suisse Le Temps

Commerce et égalité des sexes : pénétrons le marché

Si les femmes sont des cibles de choix pour ce genre de produits onéreux, déplacés et nocifs, qu'en est-il des hommes ? Pourrons-nous bientôt trouver, dans les rayons des supermarchés, des savons pour testicules, gel pour le pénis et autres crèmes pour les mâles ? Si les marques ne se sont pas encore lancées, Raphaëlle Rémy-Leleu, porte-parole de l'association Osez le féminisme ! déplore dans les pages du 20 minutes : "Parle-t-on d'hygiène masculine et de produits dédiés à l'intimité des hommes ? Non. Soit c'est vraiment utile, auquel cas, pourquoi n'y a-t-il pas d'équivalent spécifiquement masculin ? [...] Il y en a marre de ce double standard au détriment des femmes. Il est temps de se libérer des clichés sexistes"

Nettoyage du vagin : chronique d'une aberration sexiste
Nettoyage du vagin : chronique d'une aberration sexiste

Comme toutes les parties du corps humain, le vagin est la cible d'une escalade de produits marketing qui promettent monts et merveilles à leurs utilisatrices. Sauf que les marques, en tentant de nous vendre des serviettes hygiéniques parfumées ou...