Toutes à vos décolletés ! Les Françaises lancent le #LenaChallenge contre le body-shaming

Alors que la youtubeuse Léna Mahfouf est régulièrement attaquée sur ses tenues jugées trop découvertes, bon nombre d'internautes ont, à leur tour, publié des photos où elles assument entièrement leur corps.

Toutes à vos décolletés ! Les Françaises lancent le #LenaChallenge contre le body-shaming
© Bertrand-Hillion Marie-Paola/ABACA

Léna Mahfouf, jeune youtubeuse de 22 ans, a décidé de faire entendre sa voix, après avoir reçu un énième commentaire sur sa tenue et son physique sur l'une de ses photos Instagram. Alors que la jeune femme posait dans une tenue estivale, avec un grand décolleté et des échancrures sur les côtés, les critiques n'ont pas tardé à pleuvoir : "La moitié du corps à l 'ir je valide pas" ; "On connait bien ça nous","petite poitrine grand décolleté", 'merci Christina", etc. Il n'en fallait pas plus pour que Léna Mahlouf décide de réagir.
"La confiance personnelle pour assumer son corps, ses tenues, ses choix c'est un travail sur toute la vie mais c'est si facile de venir tout ruiner en 2/3 commentaires", écrit-elle dans un autre post.

Léna Situations en guerre contre le body-shaming

Elle a également adressé un message à ses abonnés dans une story Instagram : " Aujourd'hui, je prends les critiques avec beaucoup de recul et d'humour, parce que j'ai 22 ans, j'ai grandi. Mais à 15 ans, ce n'était pas la même histoire (…) Les gens pensent que c'est ok de dire ce qu'ils pensent de notre corps sans qu'on ne leur ai rien demandé (...) Il y a un moment où on ne nous laisse pas respirer. La morale, c'est : faites ce que vous voulez, portez ce que vous voulez ! J'ai fait une vidéo il y a trois ans parce que j'avais du mal à assumer ma petite poitrine, et trois ans plus tard, on en est toujours là ? On a évolué sur les Kinder, mais pas sur les mentalités des garçons sur Twitter ?".

Des internautes, inspirés par le message de la youtubeuse, ont choisi de s'insurger à leur tour contre le body-shaming, en partageant leurs propres photos en décolleté, accompagnées du hashtag #LenaChallenge.

"La valeur d'une femme ne sera jamais calculée en fonction de la taille de ses seins ou de son décolleté" écrit une participante du challenge sur Twitter. "On en a marre des hommes qui donnent leur avis sur notre corps alors qu'on a rien demandé", s'insurge une autre.

L'initiative a rapidement été la cible d'internautes anti-féministes, qui ont profité de l'occasion pour se moquer ouvertement de celles qui avaient publié leurs photos. Mais la bave du crapeau n'atteint pas la blanche colombe !