Le chien Douglas (mordu de Pécresse) a voté à la primaire de la Droite : quel cabot !

Douglas, un chien originaire de Nice, aurait voté à la primaire de la droite. Fâcheux scandale pour Valérie Pécresse et nouvelle occasion pour les internautes de se moquer (avec génie)...

Le chien Douglas (mordu de Pécresse) a voté à la primaire de la Droite : quel cabot !
© Douglas, le chien - Capture d'écran - Twitter @DouglasPecresse

La primaire de la droite avait du chien! Selon une enquête Libération, l'élection, ouverte uniquement aux adhérents, se serait déroulée sur fond de "manœuvres frauduleuses" dans le but de "gonfler le corps électoral". Le média aurait découvert plus d'une centaine de profils falsifiés de votants, à savoir des adhérents morts, des personnes n'ayant pas d'intérêt pour le parti et ayant "rendu service à des connaissances, qui ont parfois réglé leur adhésion"... et même un chien originaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur, prénommé Douglas!

Comment Douglas est-il devenu adhérent ?

Mais comment est-ce possible? Il s'agirait du maître du toutou, soutien d'Eric Ciotti, qui aurait décidé de créer un compte d'adhérent à son animal afin de vérifier s'il parvenait à être enregistré. Selon Nice-Matin, le propriétaire du chien n'a eu qu'à enregistrer un autre numéro de téléphone et une carte de crédit différente de la sienne pour que Douglas soit considéré comme adhérent. 

DouglasGate : parodies et humour canin

Les internautes ont d'ailleurs été nombreux à se moquer du "DouglasGate" et de la tournure qu'avait pris la campagne présidentielle après les révélations de Libération. Le chien Douglas a même désormais son propre compte Twitte @DouglasPecresse, créé par un drôle d'individu qui lui prête les déclarations: "Je suis le vrai rempart républicain à la théorie du 'chat remplacement' de Madame Le Pen. Mais je ne suis pas non plus naïf face à la montée du fondamentalisme féliniste, contre lequel nous devons lutter. Avec moi, les 'arbres à chat félinistes' seront fermés" ou encore: "J'ai décidé d'être candidat à la présidentielle". A l'heure actuelle, le toutou a plus de 37 000 abonnés.

Le mystérieux individu ayant personnifié Douglas n'est pas le seul internaute plaisantin à avoir ri du DouglasGate. Sur la Toile, les parodies ont fusé.

Pourquoi "le chien n'a pas pu voter"

Philippe Bas, sénateur Les Républicains, a lui réagi (très sérieusement) à cette polémique le 23 février. "Si quelqu'un a inscrit son chien, le chien n'a pas pu voter parce qu'il ne sait pas lire le numéro de code envoyé par SMS", a-t-il déclaré sans ciller face aux caméras de BFMTV... ce qui lui a valu plusieurs moqueries sur Twitter. "La campagne Pécresse est collector", a notamment réagi le journaliste Amaury Brelet, chef du service Web de Valeurs Actuelles.