Fouleye Traoré, jeune autiste retrouvée dans le métro grâce à...

Après maintes recherches, Fouleye, 29 ans, a été retrouvée dans le métro parisien grâce à une "grandiose solidarité". La disparition de cette jeune femme autiste, qui n'avait pas pris ses traitements, avait inquiété toute sa famille.

Fouleye Traoré, jeune autiste retrouvée dans le métro grâce à...
© Fouleye Traoré - Capture d'écran - Facebook

Une jeune femme autiste de 29 ans, qui était portée disparue depuis le 17 février, a finalement été retrouvée dans le métro parisien, à la station Nation, le 21 février. Heureusement, Fouleye Traoré était saine et sauve et a pu être conduite à son domicile de Nogent-sur-Oise le jour même.
La famille de Fouleye en est convaincue : la jeune femme a pu être retrouvée grâce à une "grandiose solidarité".
Plus tôt dans la journée, un rassemblement avait été organisé à la gare de Creil, dans les Hauts-de-France, afin de retrouver la jeune femme. "C'est plutôt un point de départ, pour faire les gares direction région parisienne et les alentours comme Chantilly", avait précisé son frère Brahim au Courrier Picard.

Fouleye : sa sortie inquiétante

La jeune femme de 29 ans, avait pris un train à Creil en direction de Paris, le soir de sa disparition. Elle y avait été aperçue à 21h56, après avoir quitté son domicile de Nogent-sur-Oise, vers 21 heures.

"Vers 20h40, mes parents m'ont appelé pour me dire qu'elle voulait sortir, et quand elle sort, c'est pour se rendre chez moi. Je lui ai expliqué que c'est le couvre-feu. Elle a été frustrée. [...] Elle est sortie sans son sac favori, sans son téléphone", avait expliqué sa sœur Sira à France 3 Hauts-de-France.

 

NOGENT-SUR-OISE Mise a jour : BONNE NOUVELLE !!! Fouleye à été retrouvée en région Parisienne. Merci à tous pour...

Publiée par Oise-Infos sur Jeudi 18 février 2021

Fouleye : sa santé mentale instable

Lorsque sa famille s'est aperçue de sa disparition, elle a immédiatement contacté la police. Une enquête avait été menée et un appel à témoins avait été lancé.

La disparition était d'autant plus inquiétante que l'état de santé de Fouleye était instable et que celle-ci n'avait pas pris ses traitements. "Fouleye a un âge mental de 6 ans", avait expliqué son frère au Parisien.

Cette disparition n'est pas sans rappeler celle de la jeune femme de 18 ans, Théa Blondel, également autiste, qui avait été retrouvée saine et sauve le 31 janvier, dans une commune de Lyon, après avoir été introuvable pendant quelques jours.