Commerces ouverts, filtrage à l'entrée, vente en ligne, livraison à domicile : les nouvelles règles

De nouvelles mesures plus strictes de confinement sont en vigueur. Les Français doivent rester chez eux, sauf sorties indispensables. Les enseignes alimentaires, toujours ouvertes, ont d'ailleurs mis en place de nouvelles règles afin de limiter au maximum le risque de propagation du coronavirus.

[Mise à jour le mercredi 18 mars à 12h15] A la suite des annonces du gouvernement relatives au stade 3 de l'épidémie de coronavirus et portant sur "la fermeture de tous les lieux recevant du public non essentiels", l'arrêté du 14 mars 2020, publié au Journal officiel, précise les établissements concernés ou non par les fermetures.
Les restrictions sont accrues depuis l'allocution présidentielle du 16 mars et le confinement entré en vigueur le 17 mars à midi.
Pour tous vos déplacements indispensables, le gouvernement a d'ailleurs mis en place une attestation de déplacement dérogatoire disponible ICI. Quels sont les commerces qui ont le droit d'ouvrir ? Et ceux qui sont fermés ? Quels règles les commerçants et clients adoptent afin de limiter la propagation ? 

Les commerces alimentaires adoptent de nouvelles règles 

Après l'entrée en vigueur du confinement "général", des scènes de cohue on été observées dans bon nombre de supermarchés. Plusieurs enseignes alimentaires ont alors décidé d'appliquer des nouvelles règles de fonctionnement, afin de limiter encore plus la propagation du Covid-19. Depuis mardi 17 mars : 

  • Intermarché et Netto ont allongé leurs horaires d'ouverture (ouverture à 8h et fermeture à 20h30 ou 21h) afin d'étaler au maximum le flux de clientèle, la première demi-heure (de 8h  à 8h30) étant exclusivement réservée aux clients de plus de 70 ans.
  • Certains supermarchés Carrefour s'alignent également sur des mesures similaires, comme le Carrefour de Lamballe dans les Côtes-d'Armor, qui ouvre plus tôt pour les séniors, leur permettant de faire leurs courses de 7h45 et 8h30. 
  • Des caisses sont réservées aux personnes fragiles dans certaines enseignes
  • L'ensemble des magasins alimentaires et supermarchés régulent le flux avec des filtrages à l'entrée 
  • Des marquages au sol sont présents au niveau des caisses pour que les clients respectent la distance obligatoire d'un mètre
  • Intermarché, Auchan, Lidl et bientôt Carrefour installent des plexiglas au niveau des caisses pour éviter tout contact entre les clients et les caissiers. 
  • Chronodrive a demandé à ses clients de ne pas sortir du véhicule pendant le chargement des produits dans le coffre 
  • Monoprix et Franprix ont mis en place un numéro vert (le 0 805 620 370 pour Franprix et le 0 800 05 8000 pour Monoprix) permettant aux personnes les plus fragiles d'accéder à un service de commande et de se faire livrer gratuitement un panier de produits de première nécessité 

Commerces et services ouverts

Le Premier ministre a annoncé que "tous les services essentiels à la vie de nos concitoyens resteront évidemment ouverts". Mais à quoi cela correspond-il ? Restent ouverts :

  • Les services de soins et d'accompagnement à domicile.
  • Tous les magasins et marchés alimentaires (boulangerie, boucherie, poissonnerie...), y compris les Drive alimentaires, avec approvisionnement garanti. Jusqu'ici obligées de fermer au moins un jour par semaine, en vertu d'une loi quasi-centenaire, les boulangeries françaises sont autorisées à ouvrir leurs portes 7 jours sur 7, dans le contexte exceptionnel du confinement général.
  • Les services publics, y compris les services de transport
  • Les commerces indispensables (y compris dans les centres commerciaux) : les pharmacies, les banques, les bureaux de tabac et distribution de la presse
  • Les stations-essence (les espaces de restauration restent toutefois totalement fermés) dont les prix ont chuté avec l'effondrement du coût du baril
  • Les cabinets de médecine (en cas de symptômes légers, il conseillé d'appeler d'abord son médecin traitant avant de consulter un médecin en cabinet)
  • Les hôtels et cité universitaires. Même si les espaces de restauration sont fermés, il est possible de prendre des repas en chambre (room-service)
  • Les revendeurs d'équipements d'automobiles et de deux roues, les fournisseurs des agriculteurs ainsi que leurs équipementiers, les vendeurs et réparateurs d'ordinateurs ou de téléphonie
  • Les services funéraires
  • Les animaleries et magasins d'alimentation pour animaux
  • Les pressings et les laveries 

Commerces et services fermés

Selon le décret paru ce dimanche 14 mars au Journal officiel, sont fermés jusqu'au 15 avril 2020 : 

  • Les restaurants, les bars, les cinémas et les discothèques (y compris les restaurants et bars d'hôtels)...
  • Les parloirs des prisons
  • Les cafétérias et les espaces culturels des magasins alimentaires
  • Les salles d'auditions, de conférences, de réunions, de spectacles, de danse, de jeux.
  • Les salles d'expositions et les musées
  • Les centres commerciaux hors commerces indispensables
  • Les bibliothèques et centres de documentation
  • Les établissements sportifs couverts : piscine, patinoire, gymnase... 
  • Toutes les stations de ski ferment également pour cette saison 2020
  • La SPA a également annoncé fermer ses refuges "jusqu'à nouvel ordre"
  • Les crèches, les écoles, les collèges, les lycées et les universités sont fermés jusqu'au 29 mars 2020. Un service de garde pour les personnels qui sont indispensables à la gestion de la crise sanitaire est mis en place

Les plateformes de vente et de livraison à domicile s'organisent 

La vente en ligne reste possible pour toutes les enseignes dotées d'un service de e-commerce. Mais compte-tenu des ordres de confinement plus stricts prononcés par Emmanuel Macron ce 16 mars, il est probable que le nombre de livreurs disponibles chez les prestataires qui travaillent pour les géants de la livraison va diminuer dans les prochains jours, ce qui pourrait allonger les durées de livraison. Des livraisons qui vont également être compromises par la mise à disposition des colis.

Seulement 1000 bureaux de poste sur 80000 restent ouverts. Quant aux consignes automatiques d'Amazon, de Darty ou de la Fnac, elles ne devraient plus être accessibles car se elles se trouvent dans des magasins complètement fermés.

Toutefois, la livraison alimentaire à domicile reste possible et préconisée.

Les restaurants peuvent rester ouverts, soit pour livrer en direct à domicile, soit pour passer par les applications de livraison de repas.

Il est précisé que "la plupart des plateformes ont systématisé la livraison sans contact" afin de minimiser les risques de contamination pour le livreur et le client. 

Le gouvernement a édicté un "Guide des précautions sanitaires à respecter dans le cadre de la livraison de repas à domicile". Le restaurateur doit aménager une "zone de récupération" des repas "distincte de la cuisine", pour éviter tout contact entre cuisiniers et livreurs et faire appliquer les "gestes barrières" au personnel (garder une distance d'au moins un mettre, pas de contact physique). Le restaurateur doit aussi apporter une attention particulière au "nettoyage et à la désinfection de toutes les surfaces et ustensiles en contact avec la nourriture", et veiller à ce que les sacs contenant les repas soient "correctement fermés".