Alerte générosité en baisse: pourquoi les Français donnent ils moins ?

Pour la première fois depuis dix ans, le montant des dons aux associations est en baisse en 2018, selon le dernier Baromètre de la générosité, publié le 8 avril dans les colonnes du Parisien et Aujourd'hui en France. Pourquoi les Français sont-ils moins prêts à "donner, donner, donner" ?

Alerte générosité en baisse: pourquoi les Français donnent ils moins ?
© vinnstock

Les Français donnent de moins en moins aux associations et aux fondations. Alors que la progression des dons était de 9% entre 2013 et 2017, le dernier baromètre de la générosité indique une diminution de 4,2% des dons en 2018 selon France générosités. Une régression exceptionnelle qui marque la première baisse en 10 ans. Les associations qui ont vu les dons baisser de plus en plus sont notamment l'Institut Pasteur, la Ligue contre le Cancer, la Fondation Abbé Pierre ou ATD Quart-Monde. À l'inverse, les cause écologiques semblent davantage intéresser les Français car l'étude montre une augmentation de 5% des dons au WWF et de 10% pour Greenpeace France, en 2018. Le Secours Populaire devrait aussi annoncer prochainement une légère hausse de ses dons grâce à sa politique de décentralisation appliquée en 2018...

Pourquoi les Français ont-ils moins donné en 2018 ? 

Cette baisse des dons peut s'expliquer par les fins de mois difficiles que connaissent beaucoup de Français, un phénomène mis en exergue par le mouvement des Gilets jaunes. Ce cas précis concerne surtout les donateurs réguliers qui se voient contraints de faire des économies. France générosités pense également que cette baisse est une conséquence de la transformation de l'Impôt de Solidarité sur la fortune (ISF) en Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI). Étant donné que deux fois moins de foyers sont assujettis à l'IFI, ils ne sont plus intéressés par la possibilité d’obtenir une déduction fiscale après un don. Pourtant, "le nombre de dons reçus s'est maintenu. 94 % des dons reçus proviennent de donateurs fidèles qui malgré quelques difficultés financières (dons moyens en baisse) ont choisi d'investir durablement dans notre solidarité nationale et internationale", remarque France générosités dans un communiqué.