L'Illettrisme en France : les maux sous les mots

L'illettrisme est le thème que France 3 consacre à sa soirée du mardi 18 septembre. Dès 21h, la fiction "Illettré" retrace le parcours d'un jeune homme poussé vers la violence par ses lacunes avec les mots. Un téléfilm complété par un documentaire sur ce tabou qui touche 2,5 millions de Français.

L'Illettrisme en France : les maux sous les mots
© Capture d'écran France 3

"Si on n'a pas de vocabulaire, comment peut-on communiquer avec les gens ?" C'est une excellente question, que la majorité des personnes ne s'est jamais posée. Pourtant, 2,5 millions de Français affrontent le quotidien avec cette interrogation enfouie en eux. parce qu'ils sont illettrés. Contrairement aux analphabètes, eux sont allés à l'école, mais ne savent pas lire et/ou écrire. Souvent parce que le système ne leur convenait pas ou qu'ils étaient confrontés à d'autres difficultés, ils ont décroché scolairement et n'ont pas pu apprendre les bases. Désormais, deux évaluations en primaire permettent de repérer les élèves en grande difficulté pour les réorienter, mais ce n'est pas toujours suffisant.

C'est parce que ce tabou touche 7% des habitants de notre pays que France 3 a décidé de consacrer une soirée à ce mal des mots. Avec Illettré, une fiction en première partie de soirée portée par Annie Cordy et Kevin Azaïs, la chaîne diffusera également un documentaire sur ce fléau, intitulé 21 Jours au cœur de l'illettrisme. Afin de mieux comprendre les difficultés et de lever le voile sur un tabou encore trop silencieux.

Entre répercussions et honte

S'il existe plusieurs niveaux d'illettrisme (ne pas savoir lire du tout, pouvoir déchiffrer, ou savoir lire et écrire mais avec des soucis de compréhension), toutes les personnes dans ce cas se trouvent confrontées aux mêmes difficultés quotidiennes. Aller faire ses courses devient complexe quand il faut décoder les emballages pour savoir ce que l'on achète, avoir une notion des prix ou compter la monnaie qu'on nous rend. Passer son permis et obtenir le code de la route est un calvaire, comme souvent trouver du travail et écrire une lettre de motivation, ou remplir des documents administratifs.

Toutes ces conséquences sur le quotidien sont terribles, mais c'est sûrement la honte qui préoccupe le plus les illettrés. Coupés du monde, ils souffrent et n'osent pas avouer leurs lacunes. Ils finissent par se replier sur eux-mêmes et perdre toute confiance. C'est pourtant bien la libération de leur parole qui leur permet de sauter le pas et de se tourner vers des associations pour apprendre. Parce qu'il n'est jamais trop tard pour s'ouvrir au monde.

Illettré, avec Kevin Azaïs, Annie Cordy et Sabrina Ouazani. Mardi 18 septembre, à 21h sur France 3.

21 jours au cœur de l'illettrisme, documentaire diffusé à 22h25.

Voir aussi :