Arabie Saoudite : à peine élues, déjà exclues

En décembre 2015, pour la première fois au royaume du conservatisme et de l’islamisme radical, les Saoudiennes ont pu être élues aux conseils municipaux. Mais de nouvelles mesures viennent anéantir ce progrès.

Arabie Saoudite : à peine élues, déjà exclues
©  Jasmin Merdan

Un pas en avant, trois pas en arrière. Alors que le monde avait salué ce progrès pour plus de droits accordés aux femmes en leur permettant de siéger aux conseils municipaux, tout s'effondre.    
A peine deux mois après leur investiture, de nouvelles règles ont fait leur apparition, comme le rapporte le Wall Street Journal. Ainsi, les femmes n'ont pas le droit de siéger dans la même pièce que les hommes et doivent faire des vidéo-conférences pour échanger avec leurs collègues masculins. La séparation entre les deux sexes vaut également lors des rencontres organisées par les conseils municipaux. Des mesures absurdes et aberrantes qui réduisent à néant les efforts initialement posés pour plus d'égalité.
Cette nouvelle disposition discriminante a été acceptée par l'Etat à la suite de la demande de certains élus et après plusieurs incidents. Lors du premier conseil municipal de la ville de Jeddah, certains hommes avaient refusé de s'asseoir à côté de leur homologues féminins, comme le rapporte Arab News. Cette ségrégation inévitable aura donc pour conséquence d'éloigner les femmes de leur fonction politique. 

©  Jasmin Merdan

Voir aussi :

Arabie Saoudite : à peine élues, déjà exclues
Arabie Saoudite : à peine élues, déjà exclues

Un pas en avant, trois pas en arrière. Alors que le monde avait salué ce progrès pour plus de droits accordés aux femmes en leur permettant de siéger aux conseils municipaux , tout s'effondre.     A peine deux mois après leur investiture, de...