Michèle Laroque et Thierry Lhermitte : "On adore rire tous les deux"

Ils forment un duo comique de haut-vol. Michèle Laroque et Thierry Lhermitte campent un couple de jeunes retraités qui voient la vie amoureuse de leur fille partir en éclats... pour leur plus grand malheur dans "Joyeuse Retraite", le 20 novembre au cinéma.

Michèle Laroque et Thierry Lhermitte : "On adore rire tous les deux"
© PJB/SIPA

Connus et reconnus pour leur talent sur les planches comme à l'écran, Michèle Laroque et Thierry Lhermitte forment un couple complice et drôle dans Joyeuse Retraite de Fabrice Bracq.
Le pitch ? L'heure de la retraite est enfin arrivée pour Philippe et Marilou ! Ils s'apprêtent à réaliser leur rêve troquer leur travail contre le soleil du Portugal… mais leur famille a d'autres projets pour eux !
Rencontre avec un sacré tandem d'acteurs.

Racontez-nous la genèse de votre participation à cette aventure...
Thierry Lhermitte :
Un enchaînement encourageant : On m'a proposé le scénario qui était super, le hasard fait que j'avais déjà travaillé avec le réalisateur Fabrice Bracq sur un court-métrage et que j'avais adoré son film avec Michel Cymes (Diagnostic, ndlr) ! Enfin, j'étais surtout ravi de retrouver Michèle ! 

Michèle Laroque, appréhendiez-vous de jouer une retraitée ?
Michèle Laroque :
Non, parce que justement c'est très loin de moi (rires) ! Ce qui me plaisait énormément, c'était de faire couple avec Thierry, d'être foldingue comme ça et de l'entraîner dans des trucs vers lesquels il ne voulait pas forcément aller. Je savais que ça allait marcher ! 

Quel souvenir joyeux gardez-vous du tournage ?
Michèle Laroque :
Il y en a eu beaucoup, on adore rire tous les deux donc on essayait de se surprendre mutuellement… Mais ce qui m'a marquée, c'est un duo musical assez rare et surprenant…
Thierry Lhermitte : Un peu comme Les Demoiselles de Rochefort...
Michèle Laroque : Il est fort possible qu'on nous demande d'enregistrer un album à la suite de cette prestation ! (rires)

Qu'est-ce qui a changé chez vous avec le temps ?
Michèle Laroque :
Je suis plus tolérante, plus à l'écoute de l'autre... J'ai compris que nous étions tous différent...  
Thierry Lhermitte : Et moi, je m'en fous royalement des autres maintenant. Je ne cherche plus à comprendre les gens.

Ce n'est pas vrai, vous êtes engagé auprès de plusieurs associations...
Michèle Laroque :
Thierry est un vrai généreux. Il a toujours consacré beaucoup de son temps à la Recherche médicale et à de nobles causes. 

La retraite en tant qu'artiste, est-ce renoncer au théâtre, au cinéma, à la télévision ?
Thierry Lhermitte :
Pas davantage que dans d'autres moments de ma carrière sans projet où je n'avais pas envie de tourner, de jouer…
Michèle Laroque : Il y a eu une période où je me demandais si ce métier n'était pas une forme de fuite du quotidien. D'autres fois, j'ai voulu être en prise avec la vie sans trop travailler.

Pour vous, arrêter une activité professionnelle, est-ce une souffrance ou moyen de se retrouver ?
Thierry Lhermitte :
Il y a des gens qui ont un travail subi et pour qui la retraite est un soulagement. D'autres qui ont choisi leur profession et pour qui la retraire est forcée et pas sympa du tout. C'est différent... La retraite n'a même pas lieu d'être quand l'âge n'empêche pas de continuer.

Vous formez un couple bourgeois à l'écran...
Michèle Laroque :
Ah oui, très bourgeois ! Mais être bourgeois, ce n'est pas avoir les moyens, c'est une façon de vivre à travers le regard des autres.
Thierry Lhermitte : L'esprit bourgeois, c'est être très conventionnel, bourré de préjugés et très très craignos. 

Quel(s) luxe(s) vous accordez-vous aujourd'hui ?
Michèle Laroque :
D'être plus libre, plus en accord avec moi, de ne plus obéir à certaines règles qui ne me convenaient pas…
Thierry Lhermitte : Je souscris à tout ça !

"S'aimer, c'est quand même compliqué !" 

Et vieillir, à deux, ensemble, est-ce plus facile ?
Michèle Laroque :
S'aimer, c'est quand même compliqué ! Il faut avoir compris des tas de choses, se renouveler, se surprendre, se remettre en question… Mais s'aimer, c'est un moyen de rester jeune. 

Lorsqu'on quitte une activité routinière, c'est le quotidien qu'on ritualise…
Michèle Laroque : Notre métier nous oblige à nous remettre en question à chaque fois, à repartir de zéro. On ne sait jamais comment les choses vont se passer. Ce mode de fonctionnement va rester, j'imagine…
Thierry Lhermitte : Au théâtre, par exemple, il y a  une petite routine, mais elle est rassurante parce qu'on est sans cesse en danger. La petite routine, c'est notre sécurité face à l'incertitude. Elle ne nous ennuie pas, au contraire ! C'est super d'arriver au maquillage, de se faire conseiller...

Vous êtes deux stars du cinéma français, quels sont vos repères pour garder les pieds sur terre ?
Michèle Laroque :
J'oublie tout le temps que je suis connue, dans la rue, à la boulangerie… Je m'étonne à chaque fois que l'on m'appelle par mon nom. Je n'ai pas besoin de la célébrité pour exister.

Vous êtes débordants d'énergie, cela demande-t-il un soin particulier ?
Thierry Lhermitte :
Je travaille à conserver mes chakras ouverts… On a le cerveau qui marche à cent à l'heure tout le temps. On ne peut pas faire ce métier en pensant à autre chose ! 
Michèle Laroque : Le truc, c'est qu'on s'éclate, on s'amuse. Lorsqu'on s'entend bien sur un plateau, c'est un rêve ! Il y a beaucoup de folie, de créativité dans les relations dans le monde du spetacle... On a beaucoup de chance !

A la retraite, quel talent caché allez-vous développer ?
Thierry Lhermitte : Mon autre vie c'est le cheval. J'espère que dans vingt ans, je serais encore capable de monter.
Michèle Laroque : Cela me plairait de faire du ski, du tennis...

Quelle extravagance allez-vous vous autoriser ?
Michèle Laroque : Passer avant tout le monde à l'aéroport (rires). Faire semblant de boiter...
Thierry Lhermitte : J'admire Marceline Loridan. A l'enterrement de Simone Veil, elle a fumé un pétard dans la cours des Invalides ! 

A l'inverse, qu'allez-vous laisser tomber ?
Michèle Laroque
: La notion du temps, c'est très agréable de ne plus avoir de deadlines.

Et consommer à l'excès ?
Michèle Laroque
: La musique. 
Thierry Lhermitte : Les livres.

Qu'allez-vous rattraper ?
Thierry Lhermitte :
J'ai les coffrets des films des César depuis 20 ans que je n'ai jamais ouverts…

Quel défaut allez-vous revendiquer ?
Michèle Laroque : La paresse…

Qu'avez-vous peur de perdre ?
Thierry Lhermitte :
Des amis, des gens qu'on aime.
Michèle Laroque : L'humour, il ne faut jamais perdre son humour !

Joyeuse retraite de Fabrice Bracq avec Michèle Laroque, Thierry Lhermitte, Nicole Ferroni, Loup-Denis Elio... Le 20 novembre au cinéma.  

Michèle Laroque et Thierry Lhermitte : "On adore rire tous les deux"
Michèle Laroque et Thierry Lhermitte : "On adore rire tous les deux"

Connus et reconnus pour leur talent sur les planches comme à l'écran, Michèle Laroque et Thierry Lhermitte forment un couple complice et drôle dans Joyeuse Retraite  de Fabrice Bracq. Le pitch ? L'heure de la retraite est enfin arrivée pour...