Christophe, mort du coronavirus ? Sa fille Lucie, privée d'adieux

Christophe est-il réellement mort des suites d'un emphysème pulmonaire ? Selon Paris Match, le chanteur aurait succombé au coronavirus, quelques minutes avant que sa fille Lucie ne se rende à son chevet. Silence et secrets.

Christophe, mort du coronavirus ? Sa fille Lucie, privée d'adieux
© Giancarlo Gorassini/ABACAPRESS.COM

Christophe est-il décédé des suites du coronavirus ? Si le communiqué annonçant sa mort, publié par son épouse Véronique Kan et sa fille Lucie, indiquait que le chanteur avait succombé à un emphysème pulmonaire, il se pourrait que le Covid-19 soit en réalité la cause de son décès.
Le Parisien avait notamment avancé que l'artiste avait été contaminé au coronavirus, comme tant d'autres personnalités avant lui. Le 1er avril, l'interprète des Mots Bleus a d'ailleurs été transféré d'un hôpital parisien vers un établissement de Brest où étaient soignés 73 patients atteints du virus.  
Pourquoi aurait-on dissimulé la vérité ? Selon un proche du chanteur qui s'est confié à Paris Match, c'est l'épouse de Christophe qui aurait pris la décision de ne pas en informer le public. "Elle ne veut pas que Christophe devienne la première star française fauchée par ce virus", a-t-il expliqué.

Un ultime cadeau à sa fille

Très attaché à sa fille Lucie, le chanteur avait signé un contrat avec une maison d'édition pour publier ses mémoires et ainsi remporter de l'argent pour protéger le fruit de ses entrailles.

Il avait même pensé à offrir un cadeau d'exception pour sa chère Lucie, avant sa mort. "Christophe s'est mis en tête d'acheter à Port Grimaud, là où sont bateau est amarré, un appartement pour Lucie, sa fille unique, sa princesse de toujours", lit-on dans Paris Match.

Christophe, décédé avant de pouvoir faire ses adieux à sa fille

Avant de rendre son dernier soupir, Christophe aurait dû être accompagné de sa fille, mais malheureusement, celle-ci n'est pas arrivée à temps pour faire ses adieux.

Alors qu'elle se rendait en Bretagne à la hâte pour être au chevet de son père, elle a reçu un coup de fil des médecins lui disant: "Il va partir d'ici demain. Si vous voulez le voir une dernière fois, c'est maintenant", a raconté Paris Match

Pendant son voyage en train, son téléphone a retenti une seconde fois. Les médecins lui demandaient, cette fois, de choisir une chanson pour que Christophe s'éteigne en musique. C'est avec émotion qu'elle a opté pour Perfect Day de Lou Reed et Heroes de David Bowie.

Malheureusement, lorsque Lucie est arrivée au chevet de son père, celui-ci était déjà parti depuis quelques minutes

Orpheline de père, Lucie a déclaré : "Nous nous sommes ratés dans le timing, mais bon, il était beau, on aurait dit un lion avec un masque qui faisait son roupillon". Si depuis le monde pleure le poète et musicien, c'est le soir du 16 avril que le lion est mort.