Jane Birkin voulait mourir

Jane Birkin et Serge Gainsbourg © PELLETAN/SIPA
De l'amour à la mort ? Jane Birkin a relaté les addictions de Serge Gainsbourg dans son journal intime, qu'elle publie sous le nom de Munkey Diary. "Il était au plus bas après 4 jours sans alcool, il subissait des symptômes de manque", lit-on dans un extrait du 29 mai 1980. Et d'ajouter : "L'alcool le transforme en quelqu'un de si différent et effrayant. Parfois, il dit que maintenant qu'il a la gloire, la seule chose qu'il ne connaît pas est de tuer. (...) Quand je suis triste, j'ai vraiment envie de mourir, et de sa main." Glaçant.