Yves Duteil : Enfance, Mariage, Opération à cœur ouvert...

Son amour pour la langue française, son enfance, son opération à cœur ouvert, la maladie de sa femme, sa dépression, ses succès... Retour sur le parcours brillant et émouvant d'un artiste aux mille facettes.

Yves Duteil : Enfance, Mariage, Opération à cœur ouvert...
© Yves Duteuil par Guignebourg Denis/ABACA

Yves Duteil a fêté ses 72 ans le 24 juillet. L'homme qui a écrit la "meilleure chanson du XXe siècle" ne s'exprime que peu sur son intimité, mais les paroles de ses morceaux touchent (encore) les cœurs de millions de Français. Cet amoureux de la langue de Molière l'a souvent sublimée dans ses chansons. Artiste engagé, père aimant, mari "admiratif", ancien maire d'un village de Seine-et-Marne, Yves Duteil est un homme aux multiples facettes. Son enfance, sa famille, la maladie de son épouse, son opération à cœur ouvert, ses combats: retour sur le parcours d'un artiste qui ne cesse de nous éblouir.

- Yves Duteil est le fils de David Robert Duteil, agent import-export, et de Brunette Suzanne May, bijoutière.

- Yves Duteil est le petit-neveu du capitaine Dreyfus. Il lui a d'ailleurs consacré une chanson baptisée Dreyfus, sur son album Touché, en 1997.

- Féru de guitare et de piano, ce garçon "trop sensible" n'ose s'exprimer qu'en musique. "Je ne confiais mes états d'âme qu'au piano", a-t-il confié dans son autobiographie Chemins de liberté.

- Yves Duteil intégre le Petit Conservatoire de la chanson de la chanteuse Mireille, après de brèves études de droit.

- Son amour de la langue de Molière, Yves Duteil l'a hérité de sa mère. "La mémoire est affective et je crois qu'elle m'a offert le tapis rouge de la langue française et de l'anglais d'ailleurs. Elle m'a montré que le français était une langue compliquée, avec des exceptions", avait-il raconté dans son autobiographie.

- Son premier titre, Virages, sort en 1972. Il s'agit d'une chanson écrite pour Madeleine Gruaist, celle qui, à l'époque, fait battre son cœur. 

-  Au Festival International de la Chanson Française de Spa en Belgique, en 1974, Yves Duteil remporte les Prix du public et de la meilleure chanson. Des victoires qui le poussent rapidement vers le succès. 

- En 1975, il épouse sa femme Noëlle. "Non seulement je suis amoureux, mais je suis admiratif. Parce qu'elle aussi a traversé des épreuves extrêmement difficiles, qui m'ont obligé à sortir de moi-même pour aller à sa rencontre et à sa découverte. Je le dis toujours : 'Je ne cesse de la découvrir'", a-t-il récemment confié à Melody TV.

- Avec Noëlle, il est papa d'une fille prénommée Martine, et désormais grand-père.

-  En 1983, il publie son album Statue d'Ivoire et est récompensé de l'insigne de Chevalier des Arts et Lettres. En 1990, il est nommé Chevalier dans l'Ordre national du Mérite et en 1996, Chevalier dans l'ordre de la Légion d'honneur.

- Son morceau Prendre un enfant est désigné meilleure chanson française du xxe siècle par le journal Notre temps, en 1987. Mais contrairement à ce que l'on pourrait croire, à l'époque, le succès ne lui apporte guère le salut. "Une fois qu'on vous a dit que vous avez écrit la plus belle chansons du siècle - quelque chose dont vous n'auriez même pas osé rêver - vous vous dites : 'et maintenant, que vais-je faire. J'étais vraiment déprimé, c'était un choc", a-t-il confié au micro d'Europe 1.


- Sa chanson La Fleur de l'impossible est choisie par le comité pour être le titre emblématique des Jeux olympiques d'Albertville, en 1992.

- Malheureusement, son épouse Noëlle affronte un terrible cancer. "J'ai découvert la prière lorsque mon épouse Noëlle était malade, confie-t-il. Je ne savais plus quoi faire, j'étais désemparé, et je me suis aperçu que je priais", s'est-il souvenu auprès de Melody TV. Après un combat ardu, elle remonte la pente.

- En 2013, le chanteur subit une opération à cœur ouvert. "Il y a non seulement l'opération à cœur ouvert de 2013, mais plusieurs mois d'hospitalisation et de rééducation dont je n'ai parlé à personne pendant longtemps, a-t-il raconté au quotidien. La convalescence a été longue et je suis passé par des moments très douloureux. Forcément, ça calme", s'est-il remémoré à Nord Eclair.

- En juin 2015, Yves Duteil intègre le conseil d'administration de la SACEM.

- De 1989 à 2014, il officie en tant que maire du village de Précy-sur-Marne, en Seine-et-Marne. Mais pourquoi avoir choisi cette commune en particulier? "Ce sont des conjugaisons de hasard. Quelqu'un qui nous était très proche habitait le secteur. La question de l'installation d'une carrière à proximité s'est alors posée. Avec quelques amis, nous avons créé l'association 'Vivre à Précy'. Puis, de fil en aiguille, nous nous sommes présentés aux élections. Je ne me suis pas représenté en 2014 pour des raisons de santé et de famille", a-t-il expliqué au Parisien.

- Son travail de maire a grandement influencé son art. "J'ai appris à être beaucoup plus concret dans mon écriture. Je suis aussi beaucoup plus à l'écoute. Quand vous êtes un artiste connu et que vous rencontrez le public, le contact est bref et il est rare que vous vous souveniez des gens. En tant que maire, le contact avec les habitants vous oblige à les regarder, les écouter, les respecter. Avoir été maire a changé ma vie", a-t-il confié au Parisien.

L'école de Précy-sur-Marne porte d'ailleurs le nom de Yves et Noëlle Duteil. En France, pas moins de 30 établissements portent déjà son nom.

Militant anticorrida et défenseur de la langue française, Yves Duteil est engagé dans de nombreuses associations telles que Petits Princes, qui procure de l'aide aux enfants malades.