Maurane est morte, chez elle, à 57 ans : hommage en images

Une des plus belles voix de la Variété francophone s'est éteinte et le Prélude de Bach résonne tristement dans notre coeur. La chanteuse belge Claudine Luypaerts, connue sous le nom de Maurane, a rendu l'âme lundi soir, à Bruxelles. Ses amis, sa famille, sa fille Lou âgée de 25 ans, mais aussi le monde de la musique et des centaines de milliers de fans sont en deuil.

Découverte inanimée, Maurane, 57 ans, aurait succombé à une crise cardiaque. "Le parquet de Bruxelles peut confirmer le décès lundi 7 mai 2018 dans le courant de la soirée de la chanteuse Maurane à son domicile de Schaerbeek. Une information judiciaire a été ouverte", a déclaré un magistrat aux médias belges. A ce stade de l'enquête, "il s'agit d'une mort qui n'est pas considérée comme suspecte par l'intervention d'un tiers", a-t-il ajouté. Une autopsie doit être pratiquée par médecin légiste, actuellement sur place.

"Maurane a été retrouvée morte en sortant de son bain. C'est totalement inattendu", explique Marc Lumbroso, le directeur artistique de la chanteuse au Parisien qui ajoute que, selon une source policière, la chanteuse a été victime d'un malaise. A-t-elle mis fin à ses jours ? Toujours selon le quotidien en ligne, Marc Lumbroso ne croit  pas au suicide : "Elle pouvait avoir ses hauts et ses bas, comme tous les artistes, mais elle était heureuse de préparer un nouveau projet. Elle avait surtout de gros problèmes de dos et avait parfois du mal à se déplacer (...) Elle suivait un traitement d'infiltrations assez pénible qui avait aussi des effets secondaires sur le plan digestif. Mais ça ne nous inquiétait pas plus que ça", assure-t-il au site du journal.

Interrogée sur Europe 1, Liane Foly révèle une personnalité plus tourmentée, en manque d'affection : "Maurane, c'est la merveilleuse, la sublimissime, la plus talentueuse chanteuse européenne qu'on a eue au monde. Et puis en même temps l'amie, la douce, la tendresse, qui avait besoin d'amitié, d'amour, parce qu'elle en a manqué d'amour. (...) Quand j'ai appris cette nouvelle à quatre heures du matin je me suis effondrée. Je vais vous dire quelque chose, je connaissais tellement bien, qu'elle m'avait tellement prévenue, elle m'avait tellement parlé de ça... (...) Elle m'avait dit : 'Tu sais Liane, je ne suis pas très heureuse.'"

Maurane, une immense interprète à fleur de peau

Née le 12 novembre 1960 à Ixelles d'une mère pianiste et d'un père directeur d'une académie de musique, Claudine Luypaerts -de son vrai nom- grandit dans la banlieue de Bruxelles. Elle participe dès l'adolescence à des télé-crochets avant d'exercer tous les métiers liés à sa passion pour la chanson populaire. Ironie du sort, Maurane venait d'annoncer son retour sur les réseaux sociaux et laissait augurer une reprise de sa carrière, qu'elle avait mise entre parenthèses en raison de problèmes aux cordes vocales.
"Aujourd'hui, je remets officiellement les pieds sur une scène après plus de 2 ans d'absence. Je ne vous dirai pas dans quel état je suis... Vous devez vous en douter", écrivait-elle jeudi dernier sur sa page Facebook avant de se produire sur scène avec succès à l'occasion d'un concert puis d'un festival en plein air ce week-end. Maurane préparait une tournée programmée au printemps 2019, dans la foulée d'un disque consacré à Jacques Brel.

Artiste au timbre de velours, envoûtant et jazzy, Maurane a sorti dix albums en solo, dont un de reprises de son idole, Claude Nougaro. Artiste engagée, elle a participé aux Restos du Coeur, a assuré la Soirée des Enfoirés et des performances pour Sol en Si (Solidarité Enfants Sida). Actrice aussi, elle a donné la réplique à François Cluzet dans Le Collier Rouge de Jean Becker, sorti le mois dernier.

Instinctive et réfléchie, rieuse et torturée, généreuse et fragile, Maurane était paradoxale, extrêmement sensible et immensément douée. Elle restera pour la majorité des Français, Marie-Jeanne, la serveuse automate qu'elle a incarnée dès 1987 dans la comédie musicale Starmania où Michel Berger l'avait propulsée parmi les divas du showbiz. Pour les plus jeunes, Maurane était la géniale et attentionnée jurée de La Nouvelle Star.

Les stars en larmes sur la Toile

Lara Fabian est l'une des premières à avoir réagi. Elle s'est adressée directement sur Facebook à celle avec qui elle avait chanté Tu es mon autre : une artiste "rare, plus grande que la musique". "Je suis assise ici dans mon petit bureau tout blanc à Montréal, je ne veux pas réaliser que tu n'es plus, je ne peux pas. Je me dis que tu vas appeler et m'engueuler, parce qu'on ne se voit pas assez (…)Je n'arrive pas à croire que je ne t'entendrai plus rire, et chanter. Je ne peux pas croire que je ne t'entendrai plus me dire : 'Ça va ma croquette ?'"

Hélène Ségara a salué la mémoire de son amie dans un tweet. "Nous avons partagé tant de rires... Ce soir mon chagrin est immense... Je ne peux pas croire que jamais plus nos voix ne s'élèveront ensemble".

"Meilleure chanteuse de blues en langue française", a twitté Michel Polnareff, là où Nicolas Duvauchelle a écrit : "Choc et Tristesse d'appendre la mort de Maurane... Toutes mes condoléances à sa famille et à ses amis..."

Sur son compte twitter, la comédienne Michèle Laroque a pleuré la "générosité" de celle dont elle était si proche.

"Je suis dévastée d'entendre cette nouvelle. C'est terrible. On a quarante ans d'amitié", a déclaré Catherine Lara sur Europe 1, racontant avoir trouvé Maurane "fatiguée" lors de leur ultime rencontre il y a trois semaines. "Mais elle m'a parlé du futur (...) Elle me semblait aller beaucoup mieux de ce point de vue là", a ajouté La rockeuse de diamants

Christophe Willem a posté une photo en noir et blanc sur Instagram légendée:  "Quelle tristesse... une des plus grandes voix (...) le choc est brutal, tant j'ai son visage et le son de sa voix gravés dans ma mémoire, mélange de douceur éternelle et de désillusion sur la vie".

Christophe Castaner, patron de La République En Marche, a partagé son émotion, évoquant "un éclat d'étoile dans le ciel de Starmania".

Pour Françoise Hardy, Maurane était "une des plus grandes interprètes qui soit. C'était une artiste d'exception. La seule chose qui lui manquait un petit peu, c'était le physique, le charisme, malheureusement c'est quelque chose qui aide davantage à faire une très grande carrière. Quand on a tous les atouts évidemment ça aide, mais les atouts qu'elle avait étaient beaucoup plus importants que le charisme et le physique".

Alléluia mama ! J'ai tellement d'amour pour toi. Je veux chanter et danser comme toi. Je veux aimer comme toi . Hé toi mama ! 

Maurane est morte, chez elle, à 57 ans : hommage en images
Maurane est morte, chez elle, à 57 ans : hommage en images

Découverte inanimée, Maurane, 57 ans, aurait succombé à une crise cardiaque.  "Le parquet de Bruxelles peut confirmer le décès lundi 7 mai 2018 dans le courant de la soirée de la chanteuse Maurane à son domicile de Schaerbeek. Une information...