La nanny de William et Harry, "enceinte de Charles" : Scandale et Conséquences

"La nanny de William et Harry, "enceinte de Charles" : Scandale et Conséquences"

Tiggy Legge-Bourke a été la "seconde maman" des princes William et Harry dans les années 90. Mais la royale nourrice a vécu l'enfer après une interview de Lady Di sur la BBC... Plus de vingt ans après, le verdict est tombé et la nounou, indemnisée. Chronique d'un dédommagement.

Vingt-six ans après le scandale qui a secoué l'Angleterre et provoqué son calvaire, Alexandra "Tiggy" Legge-Bourke a obtenu gain de cause. La justice a enfin tranché en faveur de l'ancienne nounou des princes William et Harry. Selon les informations du Telegraph, l'ex-nourrice de 56 ans devrait recevoir 117 000 euros de dédommagement de la BBC.
A l'époque, en 1995, la jeune femme avait été la cible d'une infâme rumeur lancée par Martin Bashir lors de son interview avec Diana Spencer dans l'émission Panorama sur la BBC. Embauchée deux ans auparavant, peu de temps après la rupture physique du prince Charles et Lady Di en 1992, Tiggy Legge-Bourke était devenue "la seconde maman" des deux garçons.

Tiggy Legge-Bourke, salie par une horrible rumeur

Ayant eu vent des crises de jalousie de la princesse, le journaliste lui avait fait croire que la nanny avait eu une liaison avec le Prince Charles, qu'elle était tombée enceinte et qu'elle avait été contrainte d'avorter, allant jusqu'à lui présenter des documents trafiqués de frais médicaux.
Des informations complètement fausses qui ont malheureusement poursuivi Tiggy Legge-Bourke pendant de longues années....  Et pour lesquelles le chantage de Martin Bashir auprès de Lady Diana a finalement été reconnu.

Tiggy Legge-Bourke, au "centre d'un piège"

Après de multiples négociations et les appuis successifs des ducs de Cambridge et Sussex, la BBC a enfin reconnu "les méthodes trompeuses" de Martin Bashir, qui a été relevé de ses fonctions l'an dernier. Face à la justice, l'homme s'est dit "terriblement désolé" afin d'éviter toutes poursuites à son encontre.... "Tiggy Legge-Bourke était au centre du piège tendu par Bashir et c'est une juste chose que la BBC la dédommage", a affirmé une source proche du dossier au Telegraph.
Tiggy Legge-Bourke a, quant à elle, finalement démissionné en 1999, juste avant son mariage avec Charles Pettifer.
Si elle s'est retirée de la vie très médiatique de la famille royale britannique, elle a tout de même conservé de forts liens avec William et Harry, qui l'ont toujours défendue bec et ongles.
L'ex-nounou aurait d'ailleurs rencontré Meghan Markle et aurait assisté au baptême d'Archie en 2019.