Pourquoi Bernadette Chirac "ne se montrera plus"

"Pourquoi Bernadette Chirac "ne se montrera plus""

Henry-Jean Servat a donné des nouvelles (peu rassurantes) de Bernadette Chirac. Le journaliste a relaté l'état de l'ancienne première dame...

Bernadette Chirac est loin d'être en forme. Son ami Henry-Jean Servat n'a d'ailleurs plus beaucoup de nouvelles de la veuve de Jacques Chirac. "Je ne vais pas mentir et dire que j'ai Madame Chirac au téléphone fréquemment", a-t-il confié à Non Stop People. L'écrivain et journaliste a ajouté: "Elle était fatiguée. Je pense qu'elle ne se montrera plus, elle ne fera plus d'interviews".
Selon lui, nous vivons une époque "cruelle et difficile". "J'ai connu un temps où je faisais un reportage sur les premières dames de France (...) Et ce qui était absolument insensé, c'est que les gens se battaient au couteau pour avoir des interviews de Bernadette Chirac", a-t-il déclaré

Bernadette Chirac : une gloire passée, un quotidien sans son mari

La gloire est éphémère. Et Henry-Jean Servat en a conscience: "Et maintenant, je veux faire un documentaire sur elle, mais il n'y a plus personne au portillon (...). Elle ne peut plus apparaître (...). Quand vous êtes célèbre, tout va bien. Mais après ça passe vite".

Le journaliste sait que l'absence de son époux pèse lourd pour Bernadette Chirac: "Elle a vécu longtemps avec lui (...) Elle disait toujours : 'Jacques Chirac'. Elle ne disait pas le président ou mon mari. Les Chirac  avaient des relations qui étaient ce qu'elles étaient, je ne suis pas là pour juger les Chirac. Mais, elle avait une grande admiration, un profond respect pour son mari".

Le proche de l'ancienne première dame a ajouté: "Elle me racontait des trucs formidables. Pendant les repas avec De Gaulle, elle se faisait des notes qu'elle apprenait par cœur (...) comme ça, elle avait de la conversation".

Bernadette Chirac, en Corrèze avec sa fille ?

Si l'on a peu de nouvelles de Bernadette Chirac, sa fille Claude Chirac, qui a décidé de se présenter aux élections départementales de Corrèze, a récemment confié à La Montagne: "Elle va le mieux possible, la situation s'est apaisée. Elle sait que je me présente et je crois qu'elle est assez heureuse. Elle m'a donné sa bénédiction, ce qui était très important pour moi".

Et d'ajouter: "Je réfléchis à l'installer en Corrèze, ou en tout cas plus régulièrement, plus longtemps".