Renaud, affaibli

Renaud © PJB/SIPA
Cœur perdu. Renaud, qui a récemment été admis au pôle addictologie de la clinique du Parc, a été aperçu par un patient, qui l'a trouvé en petite forme. "Ça m'a fait un choc de le voir comme ça. J'ai pu lui adresser quelques mots mais ça a été très bref. Il a été très froid, presque sur ses gardes, mais je peux comprendre pourquoi. J'espère sincèrement qu'il va aller mieux, mais je l'ai trouvé vraiment touché", explique-t-il à Midi Libre.