Réception de mariage : 10 questions à poser avant de signer

Avant de prendre une décision ferme et définitive sur cette location, assurez-vous que vous avez pensé à tout. Pour cela, vérifiez que vous avez bien posé ces 10 questions essentielles.

Réception de mariage : 10 questions à poser avant de signer
© WavebreakMediaMicro - Fotolia

Pas facile de choisir en toute objectivité son lieu de réception. Parce qu'il y a des points à vérifier avant de leur donner votre "oui" définitif, voici une check-list exhaustive.

1. Avons-nous l'exclusivité des lieux ?

Certains lieux de réception sont en effet divisés en plusieurs espaces de tailles différentes et il est fréquent que plusieurs mariages s'y déroulent simultanément. Dans ce cas, assurez-vous que vous ne croiserez pas les "autres mariés" car cela pourrait ôter un peu de charme à cette soirée si particulière.

2. A quelle heure pouvons-nous arriver ?

Si vous avez prévu de commencer les festivités en fin d'après-midi, de venir décorer l'espace à l'avance, de prendre des photos dans le jardin ou encore d'y organiser le vin d'honneur, assurez-vous que le lieu puisse être mis à votre disposition à temps. Et renseignez-vous sur le coût supplémentaire que cela peut impliquer.

3. Existe-t-il une limitation d'horaires ?

Dans le meilleur des cas, la salle vous appartient toute la nuit sans frais supplémentaire. Mais il arrive aussi que les heures, au-delà de minuit par exemple, vous soient facturées. A Paris et dans les grandes villes, les horaires sont en général limités à 2 heures du matin, nuisance sonore oblige.

4. Le service traiteur est-il compris ?

Les lieux de réception travaillent souvent avec une liste de traiteurs ou imposent même parfois un prestataire en particulier. Cette méthode permet de bénéficier d'une organisation bien rodée puisque les cuisiniers et serveurs connaissent parfaitement l'endroit et le matériel. Dans ce cas, le traiteur est compris dans le forfait proposé. Les salles donnent alors un tarif par personne et non une somme globale pour la location de l'espace.

5. Que recouvre exactement le forfait ?

Afin d'éviter les mauvaises surprises, faites vous préciser par écrit ce que contient exactement le forfait : le mobilier et la vaisselle pour le dîner, le service, le vestiaire, des éléments de décoration (fleurs, bougies, serviettes), des animations, le gardiennage, la garderie pour les enfants ?

6. Disposons-nous d'un parking ?

Ce point vaut surtout pour les mariés urbains qui ont tout intérêt à se soucier du stationnement de leurs hôtes sous peine de les voir débarquer une heure en retard à la réception, énervés par ce temps perdu et par la note salée du parking... Profitez-en pour demander si les places sont payantes et si l'endroit est surveillé.

7. Quelles sont les possibilités d'hébergement ?

Que ce détail concerne tout le monde ou bien seulement une partie de la troupe, voire même uniquement les jeunes mariés désireux d'un nid douillet pour leur nuit de noces, posez la question ! Il faudra réserver, négocier les tarifs (si des chambres sont louables sur place, les prix baissent un peu) et répertorier les adresses pour les glisser dans vos faire-part.

8. Comment palier une météo désagréable ?

Autrement dit, la salle peut-elle être chauffée en cas de chute du mercure en plein mois de mai, climatisée si la canicule frappe nos latitudes une fois de plus et des tentes dressées pour protéger le vin d'honneur d'un orage d'été ? N'oubliez pas que le temps peut entièrement gâcher le moment si vous n'avez pas de solution pour y faire face !

9. La salle offre-t-elle les commodités de base ?

  La salle dispose-t-elle d'un vestiaire, de toilettes, d'une cuisine équipée ? L'hygiène et l'accessibilité sont-elles au rendez-vous ? Les normes de sécurité (installations électriques, sorties de secours, extincteurs) sont-elles respectées ? L'éclairage est-il agréable ? La piste de danse est-elle suffisamment grande ?

10. Comment s'organiser pour le lendemain ?

Après les agapes, vous n'aurez sûrement pas l'envie et la force de vous lancer dans un grand ménage alors assurez-vous bien que cette tâche ne vous revienne pas. Dans le cas contraire, il sera toujours temps de mandater un spécialiste. Et si vous souhaitez prolonger vos noces avec un petit déjeuner, un brunch ou un lunch demandez au prestataires ses conditions. En général le deuxième jour coûte moins cher que le premier.

A lire aussi :

Réception de mariage : 10 questions à poser avant de signer
Réception de mariage : 10 questions à poser avant de signer

Pas facile de choisir en toute objectivité son lieu de réception. Parce qu'il y a des points à vérifier avant de leur donner votre "oui" définitif, voici une check-list exhaustive. 1. Avons-nous l'exclusivité des lieux ? Certains lieux...