Un numéro 100% green pour notre magazine de printemps !

Découvrez le numéro 5 du Journal des Femmes, en kiosques cette semaine ! La rédaction l'a voulu green, gai et engagé : comment revenir à plus de nature et de naturel pour chacune d'entre nous, en accord avec la planète et avec nos valeurs.

Un numéro 100% green pour notre magazine de printemps !
© Philippe Quaisse

29 MARS 2018. Le numéro 1 du Journal des femmes paraît en kiosque. Une (r)évolution pour une marque digitale qui s'étend sur le papier. Les lectrices du premier site féminin français prennent ainsi le temps de lire des sujets plus longs. Les moins habituées de la version digitale découvrent un titre dans lequel elles se retrouvent désormais.

21 MARS 2019. Le numéro 5 du Journal des femmes paraît en kiosque. L’illustration de Une laisse désormais place à une photo. Une femme sans artifice, naturelle, souriante. Telle est Angèle Ferreux-Maeght, fondatrice du restaurant La Guinguette d’Angèle, à Paris. En quelques années seulement, elle réussit à imposer ses savoureuses assiettes végétariennes et véganes auprès du grand public ; convainc, par ses mélanges de graines, d'épices, de fruits et légumes de saison qu’il est possible de se régaler sainement.

La beauté solaire d’Angèle Ferreux-Maeght résonne idéalement avec la thématique de ce numéro de printemps : le retour à la nature. La tendance laisse place aujourd’hui à un mode de vie qui touche même – voire surtout – les plus urbaines d’entre nous. Un élan général nous incite à voir la vie en vert pour consommer mieux. Le vélo devient notre moyen de transport favori (p. 58-59) ; nous rêvons d’une éducation au vert pour nos enfants et cédons à l’appel de la forêt (p. 78-79) ; nous privilégions les collections intemporelles de marques de vêtements soucieuses de leur impact sur l’environnement (p. 44-45). Et pour limiter notre empreinte écologique jusqu’à l’orgasme, nous nous libérons de sextoys et des condoms en latex (p. 70-73). En toute simplicité. Pour nous débarrasser du superflu et nous recentrer sur l’essentiel. Enfin.

Numéro 5 / Printemps 2019