PARIS-LONDRES Music Migrations : plus qu'une expo, un voyage musical et culturel

Twist, rock et reggae. Au musée de l'Histoire de l'Immigration à Paris, l'exposition PARIS-LONDRES Music Migrations (1962-1989) se fait le théâtre des évolutions sociétales et musicales des années 60 à 90. Grâce à un parcours chronologique, le visiteur découvre comment les courants musicaux liés aux migrations postcoloniales ont transformé Londres et Paris en capitales multiculturelles. A découvrir du 12 mars 2019 au 5 janvier 2020.

PARIS-LONDRES Music Migrations : plus qu'une expo, un voyage musical et culturel
© Musée de l'Histoire de l'Immigration

Mieux qu'une simple exposition, c'est une véritable expérience musicale et visuelle que Paris-Londres, Music Migrations propose au Musée de l'Histoire de l'Immigration à Paris. Plus de 600 œuvres sont à découvrir dans un parcours chronologique dont la scénographie est parfaite. Le diversité des œuvres exposées rend la visite dynamique et surprenante. Vous y verrez des guitares, des vêtements ou accessoires, des photos historiques, des affiches de concerts, des vidéos, des extraits musicaux, des archives, des artéfacts... Toute une révolution musicale est représentée à travers ce choix de l'abondance et de la variété. Une rencontre avec la jeunesse des années 60, 70, 80 et 90 dans les deux berceaux du multiculturalisme européens : Paris et Londres. 

© Anne Volery

Paris-Londres, Music Migrations : une balade au fil du temps

L'entrée se fait par les portes d'un club de style sixties, rappelant le mythique Flamingo Club de Londres où les jeunes des Swinging Sixties dansaient toute la nuit. Notre parcours commence donc en plein cœur des années yéyés où, après les indépendances de l'Algérie, des Caraïbes, de la Jamaïque et de Trinidad, les flux migratoires sont de plus en plus importants. A Londres comme à Paris, la jeunesse commence à s'emparer de la musique... L'ambiance dans le musée est chaleureuse grâce à un fond musical rock'n'roll. Les murs d'un bleu vintage sont tapissés de photographies en noir et blanc représentant une jeunesse fougueuse et révolutionnaire. Plus loin, on peut voir la robe que Sylvie Vartan portait pendant un concert des Beatles à Paris. Une incroyable cartographie de Londres et Paris répertorie rigoureusement les flux migratoires de cette époque charnière. Un travail minutieux qui fonctionne comme un sommaire à cette exposition.

© Anne Volery

Une surprise vous attends. Un studio a été aménagé en plein cœur de l'expo avec un écran géant diffusant un concert londonien aux accents reggae. Installez-vous, prenez votre temps. Observez, écoutez. Cette pièce évoque le pouvoir fétiche de la musique et est décorée par des œuvres contemporaines inédites. Des rencontres, conférences et séances d'écoute vont être organisées dans ce cocon confortable. Stay tuned !
Sans spoiler le reste de la visite qui porte sur les années 70 à 90, sachez que les choix qui ont été fait pour dresser le paysage de la "Music Migrations" sont pertinents et incroyablement parlants. Pour les passionnés de musique c'est un véritable bonheur, pour les non-initiés tout est accessible et conçu pour attiser la curiosité... 

Plus d'informations : 

  • Quand ? jusqu'au 5 janvier 2020
  • Où ? Musée de l'Histoire de l'Immigration, 293 Avenue Daumesnil, 75012 Paris
  • Tarifs : 6 euros 

PARIS-LONDRES Music Migrations : plus qu'une expo, un voyage musical et culturel
PARIS-LONDRES Music Migrations : plus qu'une expo, un voyage musical et culturel

Mieux qu'une simple exposition, c'est une véritable expérience musicale et visuelle que Paris-Londres, Music Migrations propose au Musée de l'Histoire de l'Immigration à Paris. Plus de 600 œuvres sont à découvrir dans un parcours...