Quand le jazz est là..., tout va ?

Selon une enquête Harris Interactive, ce sont les hommes de plus de 65 ans qui écoutent et s'y connaissent le plus en jazz. Mais les temps changent, la java s'en mêle et la jeunesse adore...

Quand le jazz est là..., tout va ?
© Wang Song

Rythmes lents, notes graves, trompettes claires, chants rappelant la misère des esclaves : le jazz a une identité et une histoire toute particulière et s'exporte très bien, malgré son grand âge. D'après une étude de l'Institut Harris Interactive pour la radio TFS Jazz, les Français sont de fervents amateurs de Jazz Music puisqu'ils sont 56% à déclarer qu'ils apprécient ce genre musical dont 13% qui "l'apprécient beaucoup".
La grande majorité avoue avoir découvert ce genre seul (40%) ou par le biais d'amis (27%). Pour ce qui est de la fréquence et le moyen d'écoute, 63% des sondés déclarent écouter du jazz régulièrement : ils sont 46% à vibrer au son de cette musique grâce à la radio contre 34% avec des CDs et vinyles.
Vu comme élitiste par 49% des Français interrogés, le jazz est particulièrement apprécié des hommes (à 58%) aisés (64%), âgés de 65 ans (à 66%) et vivant en Ile-de-France (62%), d'après les données récoltées par l'Institut Harris Interactive.
Les amateurs de jazz sont également friands de sorties culturelles. Ils sont 64% à s'être rendus au moins une fois dans l'année au cinéma, 46% à une exposition ou encore à d'autres types de concerts (32%).
Pour la plupart des Français, le jazz est associé à la détente puisqu'ils sont 74% à qualifier cette musique d'agréable et joyeuse. Pour 72% d'entre eux, c'est aussi une musique dynamique. Seuls 29% des sondés considèrent le jazz comme un genre musical ennuyeux et négatif.
Pour ce qui est des événements jazz, 42% disent ne pas pouvoir s'y rendre faute de clubs à proximité de chez eux, 24% à cause du prix des places et 24% sont freinés par leur "manque d'expertise" en la matière. 

Top 5 des jazzmen les plus connus

Ella Fitzgerald (8%)
Ray Charles (10%)
Duke Ellington (10%)
Miles Davis (12%)
Louis Armstrong (25%)  

Le jazz chez les jeunes, une tout autre histoire

Les jeunes n'ont pas la même histoire avec le jazz, pas la même perception que leurs aînés. Les moins de 35 ans sont 50% à clamer leur amour pour cette musique. Ils sont 21% à connaitre le jazz grâce à leurs parents. Les séries, films et jeux vidéos ont permis à 16% des sondés d'approcher ce genre musical, juste devant Internet (15% contre seulement 6% de l'ensemble des sondés). 27% l'écoutent sur Youtube et 24% sur des plateformes de musique en streaming (24%). Mais les jeunes ont encore quelques lacunes en la matière. En effet, ils sont peu nombreux à connaître les grandes figures de ce genre né aux Etats-Unis (58%), soit une part plus importante que tous les sondés (48%). 

Pour 80% des sondés, le jazz, de par ses origines multiples, permet de rapprocher les gens malgré leurs différences. N'est-ce pas le plus important ? 

Méthodologie : Enquête réalisée en ligne du 11 au 16 septembre 2019 par l'Institut Harris Interactive. Échantillon de 3000 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l'interviewé(e).

Quand le jazz est là..., tout va ?
Quand le jazz est là..., tout va ?

Rythmes lents, notes graves, trompettes claires, chants rappelant la misère des esclaves : le jazz a une identité et une histoire toute particulière et s'exporte très bien, malgré son grand âge. D'après une étude de l'Institut Harris...