STARMANIA a 40 ans : secrets et coulisses d'un show démentiel [PHOTOS]

Starmania, la comédie musicale emblématique des années 80, fête ses 40 ans le 10 avril. Porté par des artistes adulés tels France Gall, Daniel Balavoine et Michel Berger, ce spectacle continue de nous faire vibrer grâce à des tubes qui ne prennent pas la poussière comme "S.O.S d'un Terrien en détresse" ou "Quand on arrive en ville". Retour sur les débuts de cet opéra-rock made in France qui a ouvert la porte aux comédies musicales.

Personne n'aurait parié qu'une bande de musiciens et paroliers entrent dans les annales grâce à une comédie musicale. Pourtant, Michel Berger, le québécois Luc Plamondon et leur bande ont relevé le défi. Alors que la comédie musicale rock The Rocky Horror Picture Show connaît un franc succès aux Etats-Unis dès sa sortie en 1975, Michel Berger rêve de "faire un show" 100% français, comme il le chante dans Ça Balance pas Mal à Paris
C'est de cette envie que naît l'idée de Starmania, un spectacle francophone mêlant musiques pop et personnages déchaînés dans une société futuriste : les années 2000. Starmania est donc un "morceau de musique de deux heures avec une histoire et de la musique moderne" qui "dépeint la décadence" de notre société, comme le décrivent Michel Berger et Luc Plamondon aux journalistes. 
L'action se déroule à Monopolis, capitale de l'Occident qui ne forme qu'un seul pays, où les habitants rêvent de gloire. Pour toucher du doigt leur idéal, les protagonistes se livrent combat à Starmania, l'émission de Cristal (France Gall). Parallèlement, les élections présidentielles s'ouvrent et c'est le milliardaire raciste et écolo-sceptique Zéro Janvier qui l'emporte (Donald Trump, es-tu là ?). 

Le spectacle dénonce notamment la course au pouvoir et à la célébrité causée par les médias ou la misère des jeunes banlieusards. En effet, en Occident, les jeunes se rebellent jusqu'à poser des bombes. Les Etoiles noires, une bande terroriste organisée, tente d'empêcher Zéro Janvier et ses idées obscurantistes d'accéder au pouvoir.
En 1978, le premier album Starmania ou la passion de Johnny Rockfort selon les évangiles télévisés comprend les 10 premiers et les 10 derniers titres du spectacle. Ce n'est que le 10 avril 1979 que la troupe composée de 40 chanteurs, choristes et danseurs jouent au Palais des Congrès de Paris. Le début d'une histoire qui durera 40 ans et qui n'a pas encore tiré sa révérence ! 

Pourquoi le spectacle Starmania est-il resté gravé dans les mémoires ? 

Mené par une bande d'artistes en vogue comme Daniel Balavoine et France Gall, le spectacle Starmania est une petite révolution dans le monde de la musique. Mélanger comédie et tubes en langue française, interpréter un personnage et l'écrire à la fois : personne ne l'avait fait auparavant en France ! Et si les critiques, au début, reprochent à Starmania son manque de cohésion narrative, le spectacle se joue en anglais, en allemand et en français dans les plus grandes salles de France, d'Asie et d'Amérique du Nord et même en Corée du Sud. Il existe trois versions de ce divertissement qui traverse les décennies : l'originale de 1978, celle de 1988 de Michel Berger et Luc Plamondon et enfin celle de Lewis Furey, compositeur et scénariste québécois en 1993. 

Starmania, un spectacle immortel 

Starmania survit aux nombreuses disparitions de ses membres. Se renouvelant à chaque fois avec de nouveaux visages, le spectacle perdure, est diffusé à la télévision et est représenté sur tous les continents. Les chansons et l'intrigue sont reprises maintes fois, tant par des élèves que par des artistes connus. En 1990, la troupe part jouer en français à Moscou et à Saint-Petersbourg. Un an après, Starmania débarque en allemand à l'opéra d'Essen, une des plus grandes villes d'Allemagne. Il faudra attendre 1993 pour voir la version anglaise du spectacle à Mogador et 1997 pour la sortie de l'album Starmania, version anglaise.
En 2009, Amel Bent, Jenifer, Nolwenn Leroy, Julien Doré, Lara Fabian, Catherine Ringer, Diane Dufresnes et beaucoup d'autres reprennent les tubes de Starmania lors d'une soirée anniversaire animée par France Gall sur France 2
Pour fêter les 40 bougies de cette mythique comédie musicale et les 25 ans du Sidaction, la chaîne publique diffuse un concert inédit. Line Renaud, vice-présidente de l'association et Jean Paul Gaultier, parrain de l'édition 2019 rendent hommage à Michel Berger et Luc Plamondon en chansons avec Chimène Badi, Bilal Hassani, Isabelle Boulay, Slimane, Amir et d'autres artistes, le 6 avril 2019 au Palais des Congrès de Paris.  

STARMANIA a 40 ans : secrets et coulisses d'un show démentiel [PHOTOS]
STARMANIA a 40 ans : secrets et coulisses d'un show démentiel [PHOTOS]

Personne n'aurait parié qu'une bande de musiciens et paroliers entrent dans les annales grâce à une comédie musicale. Pourtant, Michel Berger, le québécois Luc Plamondon et leur bande ont relevé le défi. Alors que la comédie musicale rock The...