Académie Goncourt: Camille Laurens et Pascal Bruckner remplacent Virginie Despentes et Bernard Pivot

Après la démission de Bernard Pivot et de Virginie Despentes, l'académie Goncourt a choisi deux nouveaux membres : Camille Laurens et Pascal Bruckner. Qui sont-ils ?

Académie Goncourt: Camille Laurens et Pascal Bruckner remplacent Virginie Despentes et Bernard Pivot
© BALTEL/SIPA

La romancière Camille Laurens et l'essayiste Pascal Bruckner ont été choisis mardi 11 février comme nouveaux membres de l'académie Goncourt, en remplacement de Virginie Despentes et Bernard Pivot, qui avaient donné leur démission, quelques semaines auparavant. "Les académiciens Goncourt, à l'unanimité, ont appelé parmi eux ce mardi 11 février Camille Laurens et Pascal Bruckner ", a indiqué la compagnie dans un communiqué. " Camille Laurens a été élue au 7e couvert, Pascal Bruckner au 1er couvert. La prochaine réunion Goncourt en leur présence aura lieu le mardi 3 mars ", a ajouté l'académie.

Camille Laurens et Pascal Bruckner; une ancienne membre du Femina et un essayiste controversé 

Camille Laurens, romancière de 62 ans, était jusqu'à maintenant membre du jury du prix Femina (qu'elle va donc devoir quitter), récompense littéraire constituant une contre-proposition au prix Goncourt. Agrégée de lettres modernes et chroniqueuse littéraire pour le Monde des Livres, Camille Laurens a été lauréate du Femina en 2000 pour Dans ces bras-là (grâce auquel elle a également remporté  le prix Renaudot des lycéens). Inspirée par Marivaux, Roland Barthes ou encore Borges, la femme de lettres sortira son prochain roman, Fille, le 19 mars prochain.

Pascal Bruckner, âgé de 71 ans, est plus connu en tant qu'essayiste que romancier. Lauréat du prix Médicis de l'essai en 1995 pour La tentation de l'innocence, il a aussi remporté le prix Renaudot en 1997 pour Les voleurs de beauté. Connu pour ses prises de positions tranchantes, l'écrivain est controversé. L'an dernier, il s'en était pris à la jeune militante suédoise pour le climat Greta Thunberg, la considérant comme porteuse d'une "dangereuse propagande de l'infantilisme climatique".

Deux démissions en un mois

L'académie Goncourt, qui récompense chaque année les auteurs francophones, est désormais au complet avec 10 membres... dont seulement trois femmes.

Elle est désormais présidée par Didier Decoin, remplaçant de Bernard Pivot, qui avait décidé de se retirer début décembre pour "retrouver un libre et plein usage de son temps". L'homme de 84 ans était membre de l'Académie Goncourt depuis 15 ans et président depuis 5 ans. Un mois plus tard, c'est l'écrivaine et réalisatrice Virginie Despentes, 50 ans, benjamine du jury de l'académie Goncourt, qui avait annoncé sa démission afin de pouvoir consacrer plus de temps à son écriture.