Qui est Fathia Youssouf, la révélation de MIGNONNES ?

Dans "Mignonnes", le premier long-métrage de Maïmouna Doucouré, elle incarne une pré-adolescente qui tente d'échapper à son carcan familial par la danse. Fathia Youssouf, 14 ans, y livre une prestation épatante contribuant à en faire une promesse du grand écran. Portrait.

Qui est Fathia Youssouf, la révélation de MIGNONNES ?
© Bac Films

Elle est arrivée de manière providentielle à la fin du processus de casting, via une annonce sur Facebook. A ce moment, Maïmouna Doucouré, désespérée, n'avait toujours pas trouvé le visage de son premier long-métrage. Elle en fut l'épiphanie libératrice. En effet, lorsque Fathia Youssouf a croisé son chemin, la réalisatrice, césarisée en 2018 pour son court-métrage Maman(s), en a pleuré de joie. Et on la comprend tant sa trouvaille éclaire son ouvrage artistique.
Dans l'épatant Mignonnes, l'adolescente incarne plus précisément Amy, une fillette de 11 ans tiraillée entre les impératifs familiaux –la tradition, la polygamie, la vie en communauté…– et ses envies d'émancipation. Timide et renfermée, elle emprunte bientôt le chemin d'une délivrance après sa rencontre avec un groupe de danseuses.

Une bifurcation s'opère. Les vêtements se font plus courts. Le look change. Le comportement aussi, fluctuant au rythme des chorégraphies de plus en plus lascives et suggestives. Et la voilà qui scanne inéluctablement ce corps qu'elle voudrait voir évoluer plus vite, afin qu'il soit le décalque des canons de beauté inondant les clips musicaux.

Fathia Youssouf a beaucoup discuté avec la cinéaste de cette hypersexualisation du corps et de l'important cri d'alerte que pousse ledit film. "Je trouve que Maïmouna a une bonne façon d'expliquer les choses et de nous mettre à l'aise à chaque scène", soutient-elle. "C'était vraiment agréable de travailler avec elle. Ça a été une expérience inattendue. J'ai beaucoup aimé tourner avec les autres Mignonnes. On s'est vraiment bien entendues et on a gardé le contact."

Flash-back

Mignonnes".">Fathia Youssouf et les "Mignonnes". © Bac Films

Fathia Youssouf est née le 1er août 2006 à Brest, dans le Finistère, de parents ingénieurs.

Fille unique, très entourée par de nombreux cousines et cousins qu'elle voit régulièrement, elle est l'éclatant résultat d'un métissage djiboutien par sa mère et guadeloupéen par son père. "Ce que j'ai appris de plus précieux grâce à eux, c'est la confiance. Dans ma vie, j'ai très vite compris que c'est la chose que tu peux perdre le plus facilement", confie-t-elle.

Après des semaines de confinement compliquées, durant lesquelles elle a suivi ses cours sur Internet en se "forçant à faire la majorité des choses demandées", Fathia passera l'année prochaine en 3e.

"Je suis une élève entre les deux: quand il y a des contrôles ou des tests, je me donne au maximum sans pour autant me mettre trop de pression." Sa matière préférée ? L'anglais, une langue qu'elle adore et qu'elle aimerait encore mieux parler. Comme d'autres auxquelles elle se passionne.     

Entre la lecture d'un bouquin et la multitude de musiques diverses qui passent par ses oreilles, la talentueuse adolescente, très indécise, ne sait pas encore ce qu'elle voudrait faire plus tard. Une certitude triomphe néanmoins: "Je n'ai pas envie de faire un métier dans un bureau." Et quand on lui demande si le cinéma pourrait être la véritable voie, elle répond avec philosophie et lucidité: "Ça ne me dérangerait pas de poursuivre sur un autre projet qui pourrait m'intéresser. On ne sait pas de quoi l'avenir sera fait, ma présence dans Mignonnes le prouve!"

Actrice née, Fathia Youssouf brille en tout cas sous les traits d'Amy dans un premier film qui en appellera sûrement d'autres et grâce auquel elle a beaucoup mûri. "J'ai appris que l'éducation, l'environnement, la communication et les fréquentations jouent pour beaucoup sur la tournure que la vie de quelqu'un peut prendre. Il faut faire attention en tant que parents et enfants." Pas mieux.

Chargement de votre vidéo
"Mignonnes // VF"