Canicule et libido ou (mal) dormir à deux quand il fait chaud

Malgré les fortes chaleurs, vous restez de glace quand il s'agit de faire un câlin ? Pas de panique, vous n'êtes pas la seule. La baisse de libido impacterait 50% des femmes et la canicule aurait un effet négatif sur notre vie de couple, d'après un sondage OpinionWay pour Climsom. Explications à l'ombre.

Canicule et libido ou (mal) dormir à deux quand il fait chaud
© jawwa

Transpiration, fatigue, jambes lourdes : les périodes de canicule ne sont pas de tout repos pour notre corps ! Que ce soit au travail, à la maison ou au lit, nous pâtissons tous de la hausse des températures et notre vie sexuelle ne fait pas exception. D'après un sondage OpinionWay pour Climsom, spécialiste du sommeil et de la thermothérapie, établi sur un panel de 1 013 personnes représentatives de la population, 73% des sondés auraient des troubles du sommeil (insomnies, réveils nocturnes, nuits agitées) causés par la chaleur. Mais ce n'est pas tout, puisqu'on note une baisse de libido pour 50% des femmes et 42% des hommes. Eh oui, qui dit chaleur étouffante dit diminution de contact physique et d'énergie et donc moins de galipettes ! 

Laissez entrer la lumière mais pas l'humidité ! 

Par ailleurs, il n'est pas faux de croire que les saisons ont un impact sur notre moral et notre appétit sexuel. D'après la sexologue Alexia Bacouel, l'été est bien propice au sexe et au rapprochement car nous sommes souvent en vacances et de bonne humeur, mais la luminosité y est également pour quelque chose. "Les variations de chaleur provoquent des variations de lumière. Quand l'hiver la lumière baisse, le moral peut s'en ressentir. La baisse d'une hormone, la sérotonine, peut causer une légère dépression et freiner la libido. À l'inverse, les fortes chaleurs et la luminosité boostent la production de sérotonine et peuvent donc augmenter le désir", explique-t-elle dans les pages du Point. Mais voilà, pour faire l'amour, il faut que les étoiles s'alignent et que les températures soient estivales et non infernales ! D'autant plus que les femmes, plus sensibles, souffrent plus de la chaleur (57%) que les hommes (47%) selon une autre étude d'OpinionWay pour Climsom.

Transpiration, sauts d'humeurs... La canicule ne nous veut pas du bien 

La première cause de cette baisse d'envie de sexe serait la transpiration pour 63% des Français, suivie de la fatigue (59%) et de problèmes de circulation sanguine, comme la sensation de jambes lourdes (39%). Ce sont les trois gênes principales qui poussent 44% des femmes et 37% des hommes à faire lit (voir chambre) à part. Mais toutes les astuces sont bonnes pour essayer de dormir au frais. Ainsi, ils sont 89% à aérer la chambre en dehors des pics de chaleur, 74% à utiliser une clim et 67% à dormir nu ! A noter que 18% des sondés préfèrent dormir sur le canapé et 16% à même le sol.
Autre petit désagrément causé par la canicule : les troubles de l'humeur qui touchent 37% des sondés... Mieux vaut être bien dans sa peau, dans sa tête et avoir bien dormi avant d'avoir des rapports sexuels. Enfin, la chaleur n'a pas uniquement un impact sur notre vie sexuelle : ils sont 66% du panel à déplorer un effet négatif sur leur productivité au travail, suivi par un manque d'appétit (57%) et d'une vie de couple en berne (37%).  

Canicule et libido ou (mal) dormir à deux quand il fait chaud
Canicule et libido ou (mal) dormir à deux quand il fait chaud

Transpiration, fatigue, jambes lourdes : les périodes de canicule ne sont pas de tout repos pour notre corps ! Que ce soit au travail, à la maison ou au lit, nous pâtissons tous de la hausse des températures et notre vie sexuelle ne fait pas...